Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 à l'heure américaine

AOF - 08 octobre 2020


(AOF) - Les marchés actions européens ont fini en hausse, imitant Wall Street qui progresse depuis deux jours. Cette progression a continué d'être alimentée par les espoirs d'un accord au Congrès américain sur des mesures de soutien à l'économie. Rien de concret n'est pourtant à signaler. Les discussions entre les deux camps se poursuivent. A Paris, Capgemini et Atos ont bénéficié des bons résultats de Tata Consultancy. L’indice CAC 40 a clôturé en progression de 0,61% à 4 911,94 points et l’EuroStoxx50 s’est adjugé 0,69% à 3 255,76 points.

Le ciel aura été bien sombre cette année pour les compagnies aériennes. Easyjet (+2,20% à 534,90 pence) en est l'illustration du jour. Pour son exercice 2019-2020 (clos fin septembre), la compagnie aérienne britannique à bas coûts attend une perte avant impôt comprise entre 815 et 845 millions de livres. Une perte plus lourde que celle attendue par le consensus FactSet (-761 millions de livres). La crise du Covid-19 a, de fait, fortement limité la circulation des voyageurs. Sur son exercice 2019-2020, Easyjet en a transporté 48 millions, soit deux fois moins que lors de l'exercice précédent.

Capgemini (+ 5,32% à 111,18 euros) et Atos (+2,59% à 69,66 euros) ont fini parmi les principales hausses de l’indice CAC 40, soutenus par la performance trimestrielle de leur concurrente indienne, Tata Consultancy Services. Le titre du groupe indien de services informatiques a progressé de plus de 3% à la Bourse de Bombay. Une bonne nouvelle pour un secteur sous pression depuis les résultats décevants d’Accenture, le mètre étalon de cette industrie, le 24 septembre. Si le groupe américain avait dévoilé ses comptes à fin août, ceux de Tata Consultancy Services courent jusqu'à fin septembre.

Le London Stock Exchange s'apprête à annoncer dans les prochaines heures l'approbation du rachat de la Bourse italienne (Borsa Italiana) par Euronext (-0,10% à 102,50 euros), affirment plusieurs sources de presse, dont Reuters. Interrogé par AOF, la Bourse de Londres n'a pas souhaité faire de commentaires. Les deux opérateurs boursiers sont en négociations exclusives depuis 3 semaines et le groupe britannique avait annoncé fin juillet vouloir se séparer de son actif italien afin d'obtenir le feu vert de Bruxelles pour l'acquisition de la plateforme de données Refinitiv.

Les chiffres macroéconomiques du jour


La Banque de France maintient inchangée son estimation d’une hausse du PIB d’environ 16 % au troisième trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent après -13,8% au deuxième trimestre. Après une estimation de perte de PIB sur une semaine-type d'activité de -7 % en juillet par rapport au niveau d'avant crise et de -5 % en août, sa nouvelle enquête mensuelle de conjoncture, menée entre le 28 septembre et le 5 octobre, permet d'estimer que la perte de PIB resterait à -5 % en septembre.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine se terminant le 3 octobre 2020 se sont établies à 840 000. Le consensus des analystes tablait sur 820 000, après 837 000 la semaine précédente.

Vers 17h40, l'euro perd 0,13% à 1,1753 dollar.