Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a perdu 7,5% en octobre malgré son net rebond d'aujourd'hui

AOF - 31 octobre 2018


(AOF) - Les marchés européens ont fini sur les chapeaux de roues un mois d'octobre meurtrier. Les Bourses ont été soutenus par des habillages de bilan, pratique classique en fin de mois, mais aussi par des bons résultats d'entreprises. Aux Etats-Unis, Facebook a rassuré sur ses perspectives. A Paris, les résultats de L'Oréal et de TF1 ont été salués. Le CAC 40 a gagné 2,31% à 5 093,44 points, mais son bilan reste nettement négatif sur le mois écoulé : -7,51%. L'EuroStoxx50 a aujourd’hui progressé de son côté de 1,75% à 3 202,18 points.

En Europe, Telefonica (+1,79% à 7,167 euros) a affiché un résultat net au troisième trimestre de 1,139 milliard d'euros, en progression de 35,8 % sur un an. L'Ebitda s'élève à 4,038 milliards d'euros en baisse de 1,4%. Quant au chiffre d'affaires, il s'est établi à 11,7 milliards d'euros, en repli de 8,3 %. "Les résultats du troisième trimestre reflètent l'exécution solide de nos priorités stratégiques. Tout d'abord, les clients à forte valeur ajoutée et leur chiffre d'affaires moyen ont continué d'augmenter, avec un niveau élevé d'ajouts nets dans les contrats mobiles, le LTE, la fibre optique et la télévision payante ", a commenté José María Álvarez-Pallete López, directeur général du groupe.

A Paris, L'Oréal a bondit de près de 7% à 198,90 euros pour occuper la première place du palmarès du CAC 40. Les investisseurs saluent les très bonnes performances du numéro un mondial des cosmétiques au troisième trimestre. Son chiffre d'affaires s'est établi à 6,47 milliards d'euros, en croissance organique de 7,5%, la plus élevée depuis dix ans. Les analystes tablaient sur un chiffre d'affaires de 6,36 milliards, en croissance organique de 5,8%. Le Luxe dont les ventes ont bondi de 15,6% en organique à 2,85 milliards alors que le consensus attendait une hausse de 10,6%.

Le troisième trimestre s'est avéré particulièrement fructueux pour le secteur de la R&D actualisée. Après les bonnes performances d'Altran et d'Alten, largement saluées en Bourse, celle d'Akka a reçu le même accueil favorable, son titre affichant l'une des plus fortes progressions du marché parisien : + 11,90% à 58,30 euros. 8 jours avant le calendrier initial, Akka a nettement relevé sa prévision de croissance 2018 après un troisième trimestre meilleur que prévu. Il anticipe désormais une croissance organique de 9% contre 6% précédemment.

Les chiffres macroéconomiques du jour


En septembre 2018, en France, les prix de production de l'industrie augmentent de 0,3% sur un mois et de 3,5% sur un an.

Le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à 2,2% en octobre 2018, contre 2,1% en septembre selon une estimation rapide publiée par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Il est en ligne avec les attentes.

Dans la zone euro, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s’est établi à 8,1% en septembre 2018, stable par rapport à août 2018 et en baisse par rapport au taux de 8,9% de septembre 2017. Il est conforme aux attentes. Cela demeure le taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis novembre 2008. Dans l’Union européenne, le taux de chômage s’est établi à 6,7% en septembre 2018, stable par rapport à août 2018 et en baisse par rapport au taux de 7,5% de septembre 2017.

Aux Etats-Unis, l'indice définitif des directeurs d'achat pour la région de Chicago est ressorti à 58,4 en octobre après 60,4 en septembre et un consensus s'élevant à 60.

Aux Etats-Unis, l'enquête ADP révèle que le secteur privé américain a créé 227 000 emplois en octobre. Les économistes tablaient sur 180 000 après 230 000 en septembre.

Vers 17h30, l'euro perd 0,26% à 1,131 dollar.