Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a reculé de 2,2% cette semaine

AOF - 24 mai 2019


(AOF) - Les marchés européens ont fini sur une note positive la semaine. Hier, Donald Trump s'est déclaré convaincu de la possibilité d'un accord avec la Chine. Il a par ailleurs estimé que le contentieux avec Huawei pourrait être réglé dans ce cadre. Les commentaires du président américain ont redonné un peu de raison d'espérer, même si aucune rencontre entre les négociateurs des deux pays n'est prévue. Le CAC 40 a progressé de 0,67% à 5 316,51 points, limitant ses pertes sur la semaine à -2,24%. L’EuroStoxx50 a rebondi de 0,70% à 3 350,70 points.

 

Sur les quatre premier mois de l'année, les actifs sous gestion du Groupe Julius Baer (-126% à 40,62 francs suisses) ont atteint un niveau record de 427 milliards de francs suisses, soit une augmentation de 12% depuis le31 décembre. Cette augmentation résulte d'importants effets positifs de marché et de change, de la collecte, ainsi que de la première consolidation de NSC Asesores au Mexique. " Après un début d'année en demi-teinte, la croissance de l'afflux d'argent frais s'est accélérée vers la fin de la période, se traduisant par un taux de croissance de 3% (annualisé) ", a commenté la banque privée suisse.

A Paris, Casino a bondi de 7,48% à 30,03 euros sur la place de Paris et prend la première place du SRD et du SBF 120, au lendemain de l'annonce par sa maison mère Rallye (-61,25% à 2,95 euros) de l'obtention d'une procédure de sauvegarde, lui permettant de suspendre le remboursement de sa dette et de la négocier avec ses créanciers. Une procédure, qui ne concerne ni le distributeur, ses activités et la poursuite de son plan stratégique en cours d'exécution. Elle n'affecte pas non plus les dettes bancaires ou obligataires de Casino, ou encore ses ressources financières actuellement disponibles.  

Inventiva a bondi de plus de 13% à 2,41 euros, soutenu par une très bonne nouvelle. La FDA (Food and Drug Administration) aux États-Unis a levé la suspension clinique en vigueur pour les proliférateurs de peroxysomes (PPAR). Cette décision permet à la biotech dijonnaise de mener des essais cliniques de six mois ou plus pour évaluer lanifibranor dans le traitement de la Nash, ou cirrhose non alcoolique. Cette autorisation survient après la revue des études de carcinogénicité d'une durée de deux ans par le Comité exécutif d'évaluation des études de carcinogénicité (ECAC) de la FDA.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les commandes de biens durables ont reculé de 2,1% en avril après avoir progressé de 1,7% en mars (chiffre révisé de +2,6%). Le consensus était de -2%. Les commandes de biens durables, hors transport, sont restées stables, après avoir reculé de 0,5% en mars (chiffre révisé de +0,4%). Le consensus s'élevait à +0,2%.

Vers 17h45, l'euro avance de 0,16% à 1,202 dollar.