Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 en mode défense

AOF - 29 janvier 2019


(AOF) - Les principaux marchés actions européens sont repartis à la hausse. Les valeurs dites de la "vieille économie" ont tiré leur épingle du jeu. Notamment indifférents à la baisse plus marqué que prévu de la confiance du consommateur aux Etats-Unis (repli en janvier de 6,4 points à 120,2 points de l'indice de confiance du Conference Board, soit son plus niveau depuis juillet 2017), des titres comme Safran (+2,5%), L'Oréal (+2,3%) ou Vivendi (+2%) ont été les principaux moteurs du marché parisien. Le CAC 40 a gagné 0,81% à 4 928,18 points tandis que l'Euro Stoxx 50 a grimpé de 0,5% à 3 152,92 pts.

Au chapitre des valeurs européennes, SAP a surpris les investisseurs en annonçant un plan de restructuration à l'occasion de ses résultats annuels. Si ces derniers sont globalement conformes aux objectifs de l'éditeur de logiciels professionnels, ils se distinguent aussi par l'absence de levier opérationnel. Le cloud ou informatique dématérialisé soutient la croissance du groupe technologique allemand, mais pèse sur ses marges. Cet impact négatif dure plus longtemps que les investisseurs ne l'escomptaient. En conséquence, l'action SAP (-2,76% à 89,81 euros) a affiché le recul le plus important du DAX.

Nicox a grimpé de plus de 3,6% à 6,05 euros, soutenu par une bonne nouvelle. La FDA américaine a terminé la revue du dossier d’Investigational New Drug (IND) pour NCX 4251, un premier traitement ciblé du bord de la paupière pour des patients présentant des épisodes aigus de blépharite, une pathologie de l’œil caractérisée par une rougeur et un gonflement des paupières. Nicox prévoit en conséquence d'initier bientôt l'étude clinique de phase 2, dont les premiers résultats sont attendus au cours du second semestre 2019.

Interparfums a progressé de 1,86% à 43,90 euros. Les investisseurs ont salué l'activité du groupe en 2018. Le concepteur de parfums sous licence a publié un chiffre d'affaires de 455 millions d'euros sur la période, en hausse de 8 % à taux de change courants et 11 % à taux de change constants sur un an. Cette croissance soutenue est supérieure aux anticipations de début d'exercice, dans une année sans lancement majeur, se félicite le groupe, qui met en avant la très belle performance des parfums Coach.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Après s’être nettement dégradée en fin d’année 2018, la confiance des ménages dans la situation économique se redresse en janvier 2019 en France. L’indicateur qui la synthétise gagne 5 points par rapport à décembre 2018. Il s’établit ainsi à 91, un niveau supérieur aux attentes des économistes interrogés par Reuters (88). Il demeure toutefois bien au-dessous de sa moyenne de longue période (100).

L'indice de confiance du consommateur du Conference Board est ressorti à 120,2 en janvier, contre 126,1 attendu. En décembre, celui-ci était de 126,6 (chiffre révisé de 128,1).

L'indice S&P Case-Shiller des prix immobiliers dans les 20 plus importantes agglomérations américaines a augmenté de 4,7% en novembre en rythme annuel, après +5% en octobre. Il était attendu en hausse de 4,9%.

Vers 17h40, l'euro est stable à 1,1420 dollar.