Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 se remet en mode pause

AOF - 10 janvier 2019


(AOF) - Les marchés actions européens ont marqué le pas après quatre séances consécutives de hausse. Après les paroles, les investisseurs veulent des actes. Depuis la fin de la semaine dernière en effet, l’optimisme des investisseurs était alimenté par l’espoir d’avancées significatives dans les négociations commerciales menées par les Etats-Unis et la Chine au cours des trois derniers jours. Finalement, le bilan de ces discussions paraît modeste. Le CAC 40 a cédé 0,16% à 4 805,66 points malgré la progression de 2,45% de Sodexo. Plus résistant, l’Euro Stoxx a grappillé 0,1% à 3 073 points.

Au chapitre des valeurs européennes, Tesco a gagné 2,12% à 216,30 pence, dans le sillage de ventes de Noël en progression. Le numéro un britannique de la grande distribution a fait état d'une croissance de 1,5% à données comparables au Royaume-Uni pendant cette période de six semaines achevée le 5 janvier. Une performance qui vient raviver un début de semaine morose pour les distributeurs britanniques, tels Morrisons et Sainsbury, qui ont affiché des ventes de Noël ternes.

A la Bourse de Paris, Sodexo a gagné 2,45% à 93,74 euros et signé la plus forte hausse du CAC 40. Le spécialiste de la restauration collective a affiché, au titre du premier trimestre de son exercice décalé 2018/2019, un chiffre d’affaires en hausse de 6,8% à 5,7 milliards d’euros. La croissance interne atteint +2,6%, au dessus du consensus de +2%. Et ce, grâce aux acquisitions du groupe, et "une croissance stable en Europe, soutenue dans les économies en développement, et en amélioration progressive en Amérique du Nord".

Balyo a flambé de 51,28% à 4,72 euros grâce à un accord commercial d'une durée de sept ans avec Amazon, qui pourra prendre jusqu'à 29% du capital du groupe français spécialisé dans la robotisation des chariots de manutention. Le cybermarchand recevra gratuitement des bons de souscription d'actions (BSA) qui seront exerçables en fonction de l'achat par Amazon de produits embarquant la technologie de Balyo. 

Les chiffres macroéconomiques du jour

En novembre 2018, la production se replie en France dans l’industrie manufacturière (−1,4 % après +1,4 %) comme dans l’ensemble de l’industrie (−1,3 % après +1,3 %).

Le compte rendu du Conseil des gouverneurs de la BCE du 13 décembre a été publié à 13h30.

Aux Etats-Unis, 216 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées lors de la semaine du 5 janvier, un nombre inférieur au consensus Reuters s'élevant à 225 000. Le chiffre de la semaine précédente a été révisé de 231 000 à 233 000.

Vers 17h30, l'euro recule de 0,30% à 1,1513 dollar.