Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Le rebond aura fait long feu

AOF - 27 mars 2019


(AOF) - Les Bourses européennes ont clôturé proches de l'équilibre, alourdies par des craintes persistantes sur la croissance économique mondiale. Ces inquiétudes se manifestent aussi par la baisse des rendements sur le marché obligataire, notamment le Bund allemand qui évolue à -0,076%. Dans ce contexte, le président de la BCE a indiqué qu’il pourrait retarder si nécessaire la prochaine hausse des taux directeurs. Par ailleurs, de nouveaux développements sont attendus sur le Brexit. Au son de la cloche, le CAC 40 a cédé 0,12% à 5 301,24 points et l’EuroStoxx 50 a grappillé 0,08% à 3 322,04 points.

En Europe, Infineon (-6,05% à 17,62 euros) a lourdement chuté après avoir lancé son deuxième avertissement sur résultats depuis le début de l'année. Le fabricant de semi-conducteurs a mis en cause les incertitudes macroéconomiques et une demande plus faible que prévu pour ses marchés finaux. Il vise désormais une marge d'exploitation ajustée de 16% contre 17,5% auparavant pour l'exercice 2019, clos fin septembre. L'objectif initial dévoilé en novembre s'élevait à 18%.


A Paris, Renault (+2,83% à 58,49 euros) a fortement progressé dans le sillage d’information de presse selon lesquelles le constructeur français aurait l'intention de reprendre les négociations de fusion avec Nissan dans les 12 mois. Le tout, avant de jeter son dévolu sur un autre constructeur, Fiat Chrysler étant la cible privilégiée. C’est du moins le scénario rapporté par le Financial Times.

Enfin, Groupe Crit a augmenté de 4,86 % à 58,20 euros après la publication de résultats 2018 solides grâce au dynamisme du travail temporaire en France et à l'International. Le bénéfice net du spécialiste des ressources humaines a progressé l'an dernier de 9 % à 90,8 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant de la société familiale s'est établi à 125,7 millions, stable sur un an. L'Ebitda a stagné également à 149 millions, faisant ressortir une marge de 6 % contre 6,2 % un an plus tôt.

Les chiffres macroéconomiques du jour


Sur l’ensemble des marchés (intérieur et extérieurs), les prix de production des produits industriels sont stables en France en février 2019 après avoir progressé de 0,4 % en janvier 2019, a annonce l'Insee. Sur un an, ils restent orientés à la hausse : +1,7 % après +1,9 %.

En mars 2019, la confiance des ménages dans la situation économique s’améliore légèrement par rapport au mois précédent, a annoncé l'Insee. L’indicateur qui la synthétise gagne un point et atteint 96. Il demeure toutefois au-dessous de sa moyenne de longue période (100) et ressort conforme aux attentes.


Aux Etats-Unis, le déficit de la balance commerciale s'est réduit à 51,1 milliards dollars en janvier 2019, après 59,9 milliards de dollars en décembre. Le consensus Briefing.com tablait sur un déficit de 57,5 milliards pour janvier.


Vers 17h45, l'euro cote 1,1255 dollar, en baisse de 0,18%.