Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Légère hausse en attendant le discours de Jerome Powell demain

AOF - 26 août 2020


(AOF) - En l'absence de catalyseur sur les marchés, les bourses européennes ont terminé mercredi sur une petite hausse. Les investisseurs ont joué la carte de l'attentisme, alors que s'ouvre demain la traditionnelle réunion d'été des banquiers centraux, qui aura lieu cette année en visioconférence. Elle se terminera par le le très attendu discours de Jérome Powell, le directeur de la Fed, qui pourrait annoncer un changement dans la politique de l'institution en laissant l'inflation filer plus qu'à l'accoutumée. Ainsi le CAC 40 a gagné 0,8% à 5 048,43 points, et l'EuroStoxx50, 0,68% à 3 352,42 points.

La dégringolade continue pour Wirecard à la bourse de Francfort : le spécialiste des paiements sans contact, en pleine procédure de dépôt de bilan, a encore perdu plus de 7,8% ce mercredi, à 1,06 euro, après avoir révélé le licenciement de plus de la moitié de son personnel en Allemagne. Le groupe va donc supprimer quelque 730 emplois, ne conservant que 570 employés à son siège d'Aschheim, près de Munich. Trois membres du conseil d'administration sont également concernés, dont James Fries, récemment nommé directeur général en remplacement de Markus Braun, toujours incarcéré à l'heure actuelle.


Voltalia gagné 3,11% à 20,25 euros après avoir atteint en milieu de matinée un record à 21 euros. Depuis le début de l'année, le producteur d'énergies renouvelables, filiale de Creadev, société d'investissement de la famille Mulliez, affiche un bond de 60% et ce malgré la pandémie. Voltalia bénéficie un plein de l'essor de l'électricité verte alors que les principau pays du monde ont engagé leur mutation énergétique. Ainsi, depuis quelques années, le contrats s'enchaînent. Hier soir, le groupe a annoncé la vente d'un projet éolien prêt à construire de 28 mégawatts au japonais Toda.

Eiffage (+1,30% à 82,40 euros), au travers de Valens (filiale d'Eiffage Construction en Belgique), a remporté en groupement avec Besix et In Advance la construction en entreprise générale du nouveau siège de la RTBF, média de service public de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Schaerbeek (nord-est de Bruxelles) pour un montant de près de 100 millions d'euros (part Eiffage 40%). Baptisé Media Square, le futur bâtiment d'une superficie de près de 40 000 m2 accueillera les collaborateurs de la RTBF.

Les chiffres macroéconomiques du jour


En août 2020, la confiance des ménages français dans la situation économique est stable : l’indicateur qui la synthétise se maintient à 94, en dessous de sa moyenne de longue période (100).

Le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité, en France a reculé en juillet 2020 de 174 300 personnes par rapport à juin, pour s'établir à 4,05 millions. Le nombre de demandeurs d'emplois pour les catégories A, B et C a reculé de 0,7%, une première depuis le début de la crise du covid-19, pour ressortir à 6,112 millions.

Aux Etats-Unis, les commandes de biens durables en juillet ont progressé de 11,2%. Les économistes tablaient sur +3,9% après + 7,7% en juin (chiffre révisé de +7,6%). Hors transport, les commandes ont progressé de 2,4%. Les marchés visaient +1,8% après +4% en juin (chiffre révisé de +3,6%).

Les stocks hebdomadaires de brut américains ont reculé de 4,689 millions de barils. Les économistes tablaient sur une baisse de 3,694 millions après -1,632 million la semaine précédente. Les stocks d'essence ont baissé de 4,584 millions de barils. Le marché visait un repli de seulement 1,533 million après -3,322 millions la semaine précédente. Enfin, les stocks de produits distillés ont augmenté, eux, de 1,388 million de barils. Les économistes escomptaient une baisse de 0,726 million après +0,152 million la semaine précédente.


Vers 17h45, l'euro recule de 0,11% à 1,1821 dollar.