Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les Bourses européennes achèvent la semaine sur une note morose

AOF - 11 janvier 2019


(AOF) - Les Bourses européennes ont achevé la semaine sur une note morose, alors que les espoirs portant sur la conclusion d’un accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis s’estompent peu à peu. Si la reprise des négociations sino-américains a stimulé les places financières mardi et mercredi, l’absence d’avancées concrètes a lassé les investisseurs. Et ce, en dépit de la tenue probable de nouveaux pourparlers en fin de mois. Au son de la cloche, le CAC 40 a cédé 0,51% à 4 781,34 points et l’EuroStoxx 50 a perdu 0,18% à 3 070,04 points.

En Europe, Richemont (+2,64% à 67,54 francs suisses) a profité de l'annonce d'une croissance de ses ventes conforme aux attentes. Au troisième trimestre clos le 31 décembre, le groupe de luxe suisse a dégagé un chiffre d'affaires de 3,915 milliards d'euros, en hausse de 25%. A taux de changes constants, la croissance a atteint 24%. Le propriétaire de la marque Cartier a bénéficié de l'intégration de Watchfinder et surtout, de Yoox Net-A-Porter (YNAP). En excluant les deux groupes, la croissance ressort à 5% à taux de changes constants.


La pression judiciaire est montée d'un cran pour Carlos Ghosn. Le PDG de Renault a été inculpé de deux nouveaux chefs d'accusation supplémentaires par la justice japonaise. Ainsi, le dirigeant a été inculpé d'abus de confiance aggravé, pour avoir provisoirement fait passer en 2008 dans les comptes de Nissan des pertes sur des investissements personnels, et minoration de revenus sur la période 2015-2018 Nissan en a profité pour poursuivre son offensive en annonçant le dépôt d'une plainte au pénal auprès du tribunal de Tokyo à l'encontre de Carlos Ghosn, son ancien président. Sur la place de Paris, cela s'est traduit par un recul du titre Renault de 2,24% à 55,34 euros.

Stentys a bondi de 15,81% à 0,531 euro après l'annonce d'une forte hausse de ses ventes. Le fabricant de stents a réalisé au quatrième trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 2,965 millions d'euros, en hausse de 58,4% à données publiées. Gilbert Dupont tablait sur une progression de 32,5% à 2,479 millions. En pro forma, les ventes accusent un repli de 6%, mais le courtier redoutait une baisse bien plus marquée (-22,4%). Sur l'année, le chiffre d'affaires de la medtech est ressorti à 8,873 millions, en hausse de 26,1% à données publiées et en repli de 12,5% en pro forma.

Les chiffres macroéconomiques du jour


La Banque de France anticipe toujours une croissance de 0,2% au quatrième trimestre, selon une troisième estimation. Dans l’industrie, l’indice du climat des affaires a progressé de 2 points en décembre à 103 tandis qu’il est resté stable à 102 dans les services et à 105 dans le bâtiment. Selon les chefs d’entreprise dans l’industrie, l’activité ralentirait en janvier. Une accélération est cependant attendue dans les services ce mois-ci tandis qu’elle continuerait à croître dans le bâtiment.


Aux Etats-Unis, les prix à la consommation ont reculé de 0,1% en décembre par rapport à novembre et augmenté de 1,9% sur un an. Le consensus Reuters était de -0,1% et 1,9%. Hors les éléments volatils que sont l'énergie et l'alimentation, ils ont augmenté de respectivement 0,2% et 2,2%. Le consensus Reuters était de 0,2% et 2,2%.

Vers 17h45, l'euro cote 1,1468 dollar, en repli de 0,26%.