Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les Bourses européennes clôturent sans grand changement

AOF - 09 avril 2021


(AOF) - Les Bourses européennes ont terminé la séance proches de l’équilibre. Si les espoirs de reprise sont toujours soutenus par l’avancée des campagnes de vaccination anti-Covid, les indices ont été alourdis par la remontée des rendements obligataires. Les statistiques du jour ont également incité à la prudence, avec les replis surprises de la production industrielle en France et en Allemagne, et la forte progression des prix à la production aux Etats-Unis. Au son de la cloche, le CAC 40 a grappillé 0,06 % à 6 169,41 points tandis que l’Euro Stoxx 50 a cédé 0,02 % à 3 977,21 points.

Que ne faut-il pas faire pour épater les investisseurs ? L'action Tod's, groupe emblématique du chic italien décontracté, a bondi de 14% à 32,74 euros sur la place de Milan, après l'annonce de l'entrée au conseil d'administration de Chiara Ferragni. Âgée de 33 ans, cette dernière est l'une des "instagrameuses" de mode les plus connues au monde avec 23,3 millions d'abonnés et plus de 14 000 publications, de quoi faire pâlir de jalousie notre icône nationale dans cette catégorie, Nabilla et ses 6,5 millions d'abonnés pour 1 542 publications.

Les nouvelles sont bonnes pour Airbus qui a accéléré ses livraisons d’avions en mars 2021. En effet, le groupe en a livré 72 le mois dernier. C’est le double du mois de mars 2020, qui avait été fortement impacté par la crise du Covid-19, et un niveau comparable à celui de mars 2019, moment où la crise du Coronavirus n’existait pas. Après avoir survolé le CAC 40 toute la matinée, Airbus a perdu de l'altitude dans l'après-midi, pour finalement clôturer sur un modeste gain de 0,30% à 101,10 euros.

Malgré la crise du Covid-19, Akwel est parvenu à délivrer des résultats 2020 de très bonne facture. Ainsi, l'équipementier-systémier pour l'industrie automobile a dégagé un bénéfice net (part du groupe) de 85,5 millions d'euros (+36,4% par rapport à 2019) et un résultat opérationnel courant de 113,7 millions d'euros (+23,4% sur un an). Des données qui progressent fortement donc et dépassent de 8 % les attentes de LCM, malgré un recul de près de 15 % du chiffre d'affaires à 937,2 millions d'euros. Cependant, les perspectives 2021 sont teintées de prudence. Après avoir ouvert en nette hausse, l'action Akwel a finalement abandonné 2,24% à 30,60 euros. 

Les chiffres macroéconomiques du jour

En Allemagne, la production industrielle a reculé de 1,6% en février, a annoncé Destatis. Le consensus s'élevait à +1,5%. Elle chute de 6,4% sur un an. Le chiffre mensuel pour janvier a été révisé de -2,5% à -2%.


En France, la production industrielle a chuté de 4,7% en février après avoir progressé de 3,2% en janvier, a annoncé l'Insee. Elle était attendue en hausse de 0,5%, selon le consensus Reuters. La production a également rechuté dans l'industrie manufacturière (−4,6 % après +3,3 %). Par rapport à février 2020, dernier mois avant le début du premier confinement, la production est en net retrait dans l'industrie manufacturière (−7,1 %), comme dans l'ensemble de l'industrie (−6,6 %).

Aux Etats-Unis, les prix à la production ont augmenté de 1% en mars par rapport à février aux Etats-Unis alors qu'ils étaient attendus à +0,5%. Hors les éléments volatils, que sont l'énergie et l'alimentation, les prix à la production ont bondi de 0,7% alors qu'ils étaient anticipés à +0,2%.

Vers 17h45, l'euro cède 0,18% à 1,1894 dollar.