Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les Bourses européennes débutent la semaine du bon pied

AOF - 07 octobre 2019


(AOF) - Les Bourses européennes ont débuté la semaine dans le vert, alors que doivent reprendre jeudi les négociations commerciales sino-américaines. « Les sujets de discussion comprendront le transfert forcé de technologie, les droits de propriété intellectuelle, les services, les barrières non tarifaires, l'agriculture et l'application des lois », a détaillé la Maison Blanche. Par ailleurs, la Commission européenne s’est dit favorable à des mesures de relance dans la zone euro. Au son de la cloche, le CAC 40 a pris 0,61% à 5 521,61 points et l’EuroStoxx 50 a gagné 0,71% à 3 471,24 points.

A trois semaines de la présentation des résultats du troisième trimestre d'HSBC, qui devrait s'accompagner de l'annonce de mesures de restructuration, la presse commence à spéculer sur de nouvelles suppressions de postes. En Bourse, l'action de la banque britannique a progressé de 0,50% à 604,90 pence, une performance guère différente des autres établissements. Elles pourraient atteindre un maximum de 10 000, selon le Financial Times. Le Wall Street Journal annonce lui aussi de nouvelles baisse des effectifs, sans donner de chiffre.

En nette hausse à l'ouverture, DBV Technologies a finalement abandonné 5,23% à 15,41 euros sur la place de Paris. Les investisseurs ont pris prétexte de l'acceptation par la FDA du dépôt de sa demande de licence pour Viaskin Peanut pour prendre une partie de leurs bénéfices sur un titre qui affichait à l'ouverture un bond d'environ 50% depuis le début de l'année. La date cible de l’obtention de l’enregistrement final indiquée par la FDA est le 5 août, 2020, a précisé la biotech française.

De son côté, Publicis (-2,25% à 42,56 euros) a accusé la plus lourde baisse du CAC 40, dans le sillage d'une note défavorable d'analyste. En effet, Morgan Stanley a dégradé sa recommandation Pondération en ligne à Sous-pondérer sur la valeur et abaissé son objectif de cours de 54 à 38 euros sur Publicis. Le bureau d'analyses estime qu'il existe un risque élevé de réajustement de la marge, en raison des investissements dans Epsilon et dans les principales agences traditionnelles.

Les chiffres macroéconomiques du jour

L'indice Sentix, qui mesure le sentiment des investisseurs en zone euro, est ressorti à -16,8 en octobre 2019, contre -11,1 en septembre. Le consensus Reuters attendait -13 en octobre.


En Allemagne, les commandes à l'industrie ont reculé de 0,6% en août contre un consensus de -0,3% après -2,1% en juillet (chiffre révisé de -2,7%).

Vers 17h45, l'euro progresse de 0,11% à 1,0991 dollar.