Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les Bourses européennes ont débuté la semaine sur une note prudente

AOF - 07 janvier 2019


(AOF) - Les marchés européens ont débuté la semaine prudemment, échouant à prolonger leur forte progression de vendredi. Les investisseurs attendent désormais des avancées concrètes sur le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine alors que reprennent leurs discussions. Sur le front macroéconomique, les indicateurs du jour se sont révélés mitigés. Si les ventes au détail ont progressé plus que prévu dans la zone euro, l’ISM américain des services a manqué les prévisions. Au son de la cloche, le CAC 40 a cédé 0,38% à 4 719,17 points et l’EuroStoxx50 a perdu 0,27% à 3 033,64 points.

En Europe, Morrisons a gagné 1,62% à 219,30 pence, après avoir annoncé une baisse de prix - en moyenne 20% - sur 935 produits, pour répondre à la demande des clients et la concurrence accrue au Royaume-Uni. Concrètement, la chaîne basée à Bradford va réduire les prix des produits préférés des magasins comme les tomates en conserve, les céréales, les garnitures pour sandwichs, les collations dans les boîtes à lunch des enfants, les plats préparés, ou encore les multivitamines.

Trigano a réalisé au premier trimestre 2018/2019 un chiffre d'affaires en hausse de 6,1% à 577,8 millions d'euros. Toutefois, après une longue période de croissance organique forte, les ventes à périmètre et taux de change constants s’inscrivent en léger retrait (-1,2%) par rapport à l’exercice précédent. Une baisse qui, conjuguée à un discours plus conservateur sur le marché des camping-cars, avait fortement chagriné les investisseurs ce matin. Au final, le titre Trigano s'en sort avec un chute limitée de 0,86% à 74,85 euros.

EOS imaging a lâché 10,42% à 3,01 euros, pénalisé par la publication d'un chiffre d'affaires jugé décevant. La medtech spécialisée dans l'imagerie médicale a accusé une baisse de 5% à 35,3 millions d'euros de son chiffre d'affaires 2018. En organique, le repli atteint 3%. Cette performance est nettement inférieure aux attentes de Gilbert Dupont qui tablait sur une hausse, à données courantes, de 3,9%. Sur le seul quatrième trimestre, le chiffre d'affaires s'est replié de 19% à 9,8 millions alors que le broker visait +5,7%.

Les chiffres macroéconomiques du jour


En Allemagne, les commandes à l'industrie ont reculé de 1% en novembre après une hausse de 0,3% en octobre. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un repli limité à 0,4%.

En zone euro, les ventes au détail ont progressé de 0,6% entre octobre et novembre 2018, selon les données communiquées par Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. Elles étaient attendues en hausse de 0,1%, selon le consensus Reuters. En octobre 2018, elles avaient augmenté de 0,6% (chiffre révisé de +0,3%).

Aux Etats-Unis, l'indice ISM des services est ressorti en décembre à 57,6, à son plus bas depuis juillet, après 60,7 en novembre. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient 59.


Vers 17h50, l'euro grimpe de 0,93% à 1,1467 dollar.