Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les Bourses européennes portées par la perspective d'une baisse des taux de la Fed

AOF - 07 juin 2019


(AOF) - Les marchés européens ont clôturé en hausse malgré l’emploi américain. Seulement 75 000 emplois ont été créés dans le secteur privé au mois de mai, contre 185 000 attendus et après 224 0000 en avril. Mais les investisseurs estiment, que l'accès de faiblesse sur le front de l'emploi ne peut qu'inciter la Fed à baisser ses taux, et pourquoi pas dès ce mois-ci. A cela s’est ajouté un regain d’espoir autour du conflit commercial entre le Mexique et les Etats-Unis, mais aussi entre ces derniers et la Chine. Le CAC 40 a gagné 1,62% à 5 364,05 pts et l'Euro Stoxx 50 a pris 1,27% à 3 380,90 pts.

 

En Europe, Swiss Re (+2,14% à 99,16 francs suisses ) a confirmé la prochaine introduction à la Bourse de Londres de son activité d'assurance britannique, ReAssure. Le réassureur a indiqué qu'il comptait publier dans la journée le document de référence, une fois obtenu le feu vert du gendarme britannique du secteur financier, la FCA. La publication de ce document est la première étape de cette opération. Swiss Re a annoncé en août 2018 qu'il envisageait une éventuelle introduction en bourse de ReAssure, spécialisé dans les portefeuilles gérés par extinction.

A Paris, Sanofi a bondi de 4,76% à 78,59 euros après la nomination de Paul Hudson au poste de directeur général. Il succèdera le 1er septembre à Olivier Brandicourt qui a fait valoir ses droits à la retraite. Paul Hudson était jusque là Chief Executive Officer de de la division Pharma et membre du comité exécutif de Novartis. Agé de 51 ans, Paul Hudson a acquis une forte expérience internationale, notamment aux Etats-Unis, au Japon et en Europe.


Soteic a grimpé de 8,61% à 83,90 dollars et prend la tête du SBF 120 après avoir signé, avec Global Foundries, plusieurs contrats d'approvisionnement à long terme de plaques de Silicium-sur-Isolant (SOI) en 300 mm. Ces contrats garantissent la fourniture en grandes quantités de produits basés sur les technologies différenciées de Global Foundries, qu'il s'agisse de plateformes de radiofréquence , de silicium-sur-isolant totalement déplété ou de photonique sur silicium, afin de répondre à la demande croissante de ses clients.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En avril, le déficit commercial de la France s'est contracté à 4,98 milliards d’euros après 5,5 milliards d’euros en mars, dans un contexte de contraction des échanges plus marquée à l’importation, ont annoncé les Douanes. Ainsi, le repli des importations (1,3 milliard) est supérieur à celui des exportations (0,8 milliard).


En avril 2019, la production est stable dans l’industrie manufacturière après −1,1 % en mars, selon l'Insee. Elle augmente dans l’ensemble de l’industrie +0,4 % après −1,1 %.

La production industrielle allemande a reculé de 1,9% en avril après avoir progressé de 0,5% en mars, annoncé l'Office fédéral de la statistique, Destatis. Les économistes interrogés par Reuters étaient bien moins pessimistes et anticipaient -0,4%. Il s'agit de son repli le plus important en près de 4 ans.

Les stocks des grossistes américains ont augmenté de 0,8% en avril contre un consensus de +0,7% après une croissance nulle en mars (chiffre révisé de -0,1%).

Aux Etats-Unis, 75 000 emplois ont été créés dans le secteur privé au mois de mai. Les économistes tablaient sur 185 000 après 224 000 en avril (chiffre révisé de 263 000). Le chiffre de mars a également été révisé à la baisse, passant de 189 000 à 153 000. Le taux de chômage est resté stable à 3,6%.

Vers 17h50, l'euro gagne 0,46% à 1,1329 dollar.