Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les Bourses européennes terminent de nouveau dans le rouge

AOF - 24 septembre 2019


(AOF) - Les marchés actions européens ont clôturé dans le rouge après avoir pourtant débuté sur une note optimiste grâce au dossier commercial sino-américain. En effet, la perspective d'une reprise des négociations entre Pékin et Washington a redonné un peu d'espoir aux investisseurs. Mais Donald Trump a de nouveau soufflé le chaud et froid à ce sujet, estimant que les pratiques commerciales de son homologue étaient "inéquitables". Il croit cependant toujours en un accord. Ainsi, le CAC 40 a perdu 0,04% à 5 628,33 points et l’Euro Stoxx 50 a reculé de 0,13% à 3 532,54 points.

A Londres, le bond de la veille n'empêche pas TUI Group de progresser de nouveau de 7,43%.  Le groupe de tourisme a indiqué mardi que sa saison d'été s'était déroulée comme prévu en dépit un environnement de marché difficile, ce qui lui a permis de réitérer sa guidance d'Ebita sous-jacent pour l'ensemble de son exercice fiscal 2019 qui sera clos le 30 septembre. TUI profite également d'un relèvement de recommandation d'UBS, qui intègre ainsi les retombées positives de la faillite de son concurrent Thomas Cook. 


A Paris, Total n'a pas attendu la réunion investisseurs organisée cet après-midi à Londres pour dévoiler une bonne nouvelle. Fort de ses perspectives à horizon 2025, le groupe accélère la croissance du dividende, se donnant comme objectif une augmentation du dividende de 5 à 6% par an au lieu de 3% par an comme annoncé précédemment. Cela se traduira dès la fixation du troisième acompte sur dividende au titre de l’année 2019 dont le montant proposé sera de 0,68 euro par action, en hausse de 6% sur un an. A Paris, cet assaut de générosité laisse de glace. Le titre a cédé 1,89% à 47,75 euros.

Mauna Kea a perdu 13,38% à 1,36 euro après avoir dévoilé une perte nette de 8,1 millions d'euros au premier semestre, contre une perte nette de 6,8 millions d'euros au premier semestre 2018. La perte d'exploitation s'est élevée à 6,6 millions d'euros, contre une perte d'exploitation de 6,5 millions d'euros au premier semestre 2018. Le chiffre d'affaires du spécialiste de la " biopsie optique "a augmenté de 45,4%, à 3,9 millions d'euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour


En France, en septembre 2019, le climat des affaires gagne un point par rapport au mois d’août, a annoncé l’Insee. L’indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise des principaux secteurs d’activité marchands, se situe à 106, au-dessus de sa moyenne de longue période (100). Le climat des affaires rebondit de quatre points dans le commerce de détail et gagne un point dans les services comme dans le bâtiment. Il perd un point dans l’industrie manufacturière ainsi que, par rapport à juillet, dans le commerce de gros.

L'indice IFO du climat des affaires en Allemagne est ressorti à 94,6 en septembre, après 94,3 le mois précédent. Le consensus Reuters visait 94,4.

La confiance des consommateurs américains a reculé plus fortement que prévu en septembre. L’indice du Conference Board, qui la mesure a reculé à 125,1 contre 134,2 en août et un consensus Reuters s’élevant à 133,5.

L’indice S&P Case-Shiller des prix immobiliers dans les 20 plus grandes agglomérations américaines a progressé de 2% en rythme annuel en juillet, ressortant sous le consensus s’élevant à +2,1%.

Vers 17h45, l'euro gagne 0,05% à 1,1001 dollar.