Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les Bourses européennes terminent la semaine bien orientées

AOF - 25 janvier 2019


(AOF) - Les marchés actions européens ont terminé la semaine sur une note positive, et confirmé leur rebond de la veille. Les indices ont été soutenus par les propos rassurants de la BCE, mais aussi les valeurs automobiles et technologiques, malgré les résultats décevants d'Intel. A l'agenda macroéconomique, les investisseurs ont pris connaissance de l'indice IFO, qui mesure le climat des affaires en Allemagne. Celui-ci s'est replié plus que prévu en janvier à 99,1, contre 100,6 attendu. Le CAC 40 a gagné 1,11% à 4 925,82 points tandis que l’Euro Stoxx 50 a progressé de 1,24% à 3 165,07 points.

En Europe, Ericsson a gagné 3,18% à 81 couronnes suédoises à la faveur de résultats meilleurs que prévu pour le quatrième trimestre consécutif. Entre octobre et décembre, l'équipementier télécoms a essuyé une perte nette de 6,5 milliards de couronnes suédoises (632,5 millions d'euros) contre une perte de 18,5 milliards un an plus tôt. Sa marge brute, corrigée des éléments exceptionnels - une mesure clé de la rentabilité pour les analystes - est ressortie à 32% contre 25,1% un an plus tôt et un consensus de 31,7%.


A Paris, le bras de fer continue entre Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS, -2,05% à 2,625 euros), en grande difficulté financière et Colette Neuville, mandatée par un certain nombre de fonds d'investissement et par l'association d'actionnaires minoritaires Asamis. La célèbre défenseure des minoritaires, a demandé, via son association Adam, le report de l'assemblée générale du groupe de vins et spiritueux prévue le 31 janvier.


Boiron (+2,60% à 70,80 euros) a dévoilé hier soir un chiffre d'affaires annuel dégradé en raison d'une conjoncture difficile en France comme dans l'Europe tout entière. Dans ce cadre, la société a prévenu que son résultat opérationnel 2018 serait inférieur à celui de 2017. Les laboratoires Boiron ont réalisé en 2018 un chiffre d'affaires de 604,212 millions d'euros, en baisse de 2,2%. A taux de change constant, le repli se limite à 0,8%.


Les chiffres macroéconomiques du jour


L'indice IFO, qui mesure le climat des affaires en Allemagne, est ressorti en janvier à 99,1 après 101 en décembre. Les économistes tablaient sur 100,6.

Vers 17h45, l'euro cote 1,1407 dollar en hausse de 0,91%.