Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les bourses reculent sur des prises de bénéfices

AOF - 12 novembre 2020


(AOF) - Les marchés européens ont terminé en nette baisse ce jeudi après le rally de ce début de semaine. Les investisseurs ont pris leurs bénéfices et sont "redescendus sur terre", réalisant que le vaccin tant attendu de Pfizer et BioNTech ne serait finalement pas prêt avant encore plusieurs mois. En attendant, l'épidémie de covid-19 continue de faire des ravages dans le monde. Dans ce cadre, l'annonce aux Etats-Unis d'inscriptions au chômage moins nombreuses que prévu a été reléguée au second plan. Le CAC 40 a perdu 1,52% à 5 362,57 points, et l'EuroStoxx50, 1,01% à 3 432,36 points.

Siemens a perdu 3,56% à 113,34 euros à la bourse de Francfort, dans la foulée de ses résultats au quatrième trimestre de son exercice (clos fin septembre). Le géant industriel allemand a fait état, avant l'ouverture des marchés, d'un chiffre d'affaires de 15,31 milliards d'euros, en repli de 6% sur un an, décevant ainsi le consensus de 15,5 milliards. Pourtant, les commandes (15,56 milliards d'euros en baisse de 1%) et l'EBITDA (2,64 milliards d'euros, en hausse de 10%) ont tous les deux dépassé les attentes. Quant au bénéfice net, il est ressorti en hausse de 28% à 1,88 milliard d'euros.

C’est finalement fait. Airbus a signé un contrat pour la livraison de 38 nouveaux avions de combat Eurofighter à l'armée de l'air allemande. Et ce, pour une coquette somme de plus de 5 milliards d’euros. Les députés du Bundestag avaient déjà donné leur aval la semaine dernière, mais restait encore à attendre la signature officielle. Le contrat étant déjà intégré dans les cours, cela explique qu’Airbus n’en profite pas en Bourse aujourd’hui. Le titre a reculé de 2,75% à 84,61 euros en raison de prises de bénéfices.

Sous pression en début de semaine en raison d'une rotation sectorielle pénalisant les valeurs ayant bénéficié du Covid-19, l'action Ubisoft (+4,61% à 78,92 euros) a signé aujourd'hui la plus forte hausse du SBF 120. L'éditeur de jeux vidéo a fait état d'un bon démarrage pour le nouvel opus de sa franchise vedette, Assassin's Creed Valhalla. Sorti le 10 novembre, Assassin's Creed Valhalla a rassemblé le jour de son lancement un nombre de joueurs actifs multiplié par deux par rapport à son aîné, Assassin's Creed Odyssey.

Les chiffres macroéconomiques du jour


La production industrielle en zone euro a reculé en septembre de 6,8% sur un an, alors que les analystes attendaient un repli de 5,8%. En août, elle avait reculé de 6,7% (révisé de -7,2%). Sur un mois, elle affiche une baisse de 0,4%, contre +0,6% en août (révisé de +0,7%) et un consensus de +0,7%.

Aux Etats-Unis, 709 000 inscriptions hebdomadaires au chômage ont été enregistrées au cours de la semaine du 7 novembre, contre un consensus Reuters de 735 000 et après 757 000 (chiffre révisé de 751 000) la semaine précédente.

L'inflation était nulle en octobre aux Etats-Unis, à comparer avec +0,2% en septembre et un consensus de +0,1%. Elle augmente de 1,2% sur un an. Hors les éléments volatils que sont l'énergie et l'alimentation, elle est ressortie également nulle contre +0,2% pour septembre et le consensus. Elle est en progression de 1,6% en rythme annuel.


Vers 17h40, l'euro gagne 0,32% à 1,1815 dollar.