Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les espoirs d’accord commercial sino-américain portent le CAC 40 au plus haut depuis octobre 2018

AOF - 03 avril 2019


(AOF) - Les marchés européens ont prolongé leur mouvement de hausse grâce à une nouvelle statistique chinoise meilleure que prévu et aux espoirs d’accord commercial. L'optimisme des investisseurs a été alimenté ce matin par un article du Financial Times selon lequel les deux pays se rapprochent de la conclusion d'un accord. Il a été publié alors que les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ont repris. Le CAC 40 a gagné 0,84% à 5 468,91 points, soit son plus haut niveau en clôture depuis début octobre 2018. L’EuroStoxx50 a pour sa part fini en hausse de 1,17% à 3 435,57 points.

En Europe, Roche a abandonné 0,73% à 273,55 francs suisses après la prolongation de son offre sur Spark Therapeutics. Fin février, le groupe suisse avait annoncé le rachat du laboratoire américain spécialisé dans la thérapie génique pour 4,3 milliards de dollars, soit 114,50 dollars par action. Roche offre une prime de 122 % par rapport au cours de clôture de Spark Therapeutics à la veille de l'annonce. Un prix qui n'a pas convaincu les actionnaires. Ce matin, le géant bâlois détenait seulement 29,4% des actions de sa cible, bien loin des 50% nécessaires à la validation de l'offre.

A Paris, Casino a continué d'être pénalisé par son endettement élevé. Plus forte baisse du SBF 120, l’action du distributeur a reculé de 3,04% à 39,27 euros en raison de la dégradation de sa note de crédit par Moody's. L'agence de notation a abaissé sa note de Ba1 à Ba3 et sa perspective est toujours négative. Selon Moody’s, Casino n'a jusqu'à présent pas été en mesure de résoudre les problèmes qui pèsent sur la qualité de son crédit, en particulier son endettement élevé.

Saint-Gobain a grimpé de 2,82% à 34,38 euros sur la place de Paris et signe l'une des plus fortes hausse du CAC 4O, dans le sillage de spéculations autour de la cession de Pont-à-Mousson à un groupe chinois, XinXing, spécialiste des canalisations en fonte. Fin juillet 2018, le groupe avait annoncé un programme de cessions d'actifs représentant au moins 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires d'ici fin 2019.

Les chiffres macroéconomiques du jour


La contraction de l’activité dans le secteur privé en France en mars a été légèrement moins forte qu’annoncé initialement, a indiqué IHS Markit. L’indice des directeurs d’achat Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, a atteint 48,9 contre 50,4 en février et une première estimation de 48,7. Les économistes interrogés par Reuters s’attendaient à ce que cette estimation soit confirmée. Dans les services, cet indicateur a atteint 49,1 contre 50,2 en février et une première estimation de 48,7.

L’activité dans le secteur privé a légèrement ralenti en zone euro en mars, a confirmé IHS Markit. L’indice des directeurs d’achat Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, a atteint 51,6 contre 51,9 en février et une première estimation de 51,3. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à ce que cette estimation soit confirmée. Dans les services, cet indicateur a atteint 53,3 contre 52,8 en février et une première estimation de 52,7.

L’activité dans le secteur privé en Allemagne en mars a ralenti, a confirmé IHS Markit. L’indice des directeurs d’achat Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, a atteint 51,4 contre 52,8 en février et une première estimation de 51,5. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à ce que cette estimation soit confirmée. Dans les services, cet indicateur a atteint 55,4 contre 55,3 en février et une première estimation de 54,9.

En février 2019 par rapport à janvier 2019, le volume des ventes du commerce de détail corrigé des variations saisonnières a augmenté de 0,4% tant dans la zone euro que dans l'Union européenne, selon les estimations d'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Le consensus pour la zone euro s'élevait à +0,2%.

L'indice ISM des services est ressorti en mars à 56,1. Les économistes tablaient sur 58 après 59,7 en février.

Aux Etats-Unis, l'indice PMI des services d'IHS Markit s'est établi à 55,3 en mars contre 56 en février.

L'économie américaine a créé 129 00 emplois dans le secteur privé en mars, selon ADP. Il s'agit du chiffre le plus faible depuis septembre 2017. Les économistes tablaient sur 178 000 après 197 000 en février (chiffre révisé de 183 000).


Vers 17h40, l'euro cote 1,1234 dollar, en hausse de 0,27%.