Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les espoirs d'un accord sur le commerce et le Brexit galvanisent le CAC 40

AOF - 10 octobre 2019


(AOF) - Les marchés européens ont fini en hausse, un tweet de Donald Trump renforçant l’espoir d’un accord commercial sino-américain. " Je rencontre le vice Premier ministre demain à la Maison Blanche ", a écrit Donald Trump. Cette phrase a alimenté la spéculation qu'un accord pourrait être trouvé entre les deux pays. En fin de séance, de nouvelles encourageantes à propos des négociations sur le Brexit ont aussi soutenu les indices. Les Premiers ministre britannique et irlandais ont déclaré qu'ils pouvaient "voir un chemin vers un accord". Le CAC 40 a clôturé en hausse de 1,27% à 5 569,05 points.

Au chapitre des valeurs européennes, Philips a flanché de 8,89% à 37,90 euros et est ainsi rejeté à la dernière place l'indice AEX, victime d'un avertissement sur sa marge 2019. Le groupe d'électronique spécialisé dans la santé et les produits "Soins personnels" (rasoirs, brosses à dents…) vise une marge d'Ebita ajusté en progression de 100 points de marge par an entre 2017 et 2020 et il avait confirmé en juillet anticiper une amélioration de cette ampleur cette année. Elle est désormais attendue en hausse de seulement 10 à 20 points de base, soit entre 13,2% et 13,3%.

A Paris, LVMH a bondit de plus de 5% à 376,85 euros, emportant Kering (+4,20%) et Hermès (+0,5%) dans son sillage. Les investisseurs saluent le chiffre d'affaires, une nouvelle fois très solide, du numéro un mondial du luxe dans un contexte pourtant difficile à Hong Kong. Au troisième trimestre, les ventes du groupe de Bernard Arnault ont progressé de 17% à 13,3 milliards d'euros. La croissance organique, indicateur de référence du secteur, est ressortie à 11%, soit au-dessus du consensus qui tablait sur +9%. LVMH a bénéficié de l'impressionnant succès de sa branche Mode et Maroquinerie.

LDC a progressé de 0,44% à 113,5 euros après le projet de reprise de la société Luché Tradition Volailles auprès de Casino. Oddo BHF note qu'il s'agit d‘une petite acquisition avec un prix payé entre 10 et 15 millions d'euros. Le bureau d'études pense qu'avec cette acquisition, LDC accroit surtout sa capacité de production de produits élaborés de volaille.

Les chiffres macroéconomiques du jour


En août 2019, la production française se replie dans l’industrie manufacturière (−0,8 % après +0,4 %), comme dans l’ensemble de l’industrie (−0,9 % après +0,3 %). Au cours des trois derniers mois (juin à août), la production baisse dans l’industrie manufacturière (−1,2 %), comme dans l’ensemble de l’industrie (−0,9 %). Dans l’industrie manufacturière, la production des trois derniers mois est inférieure à celle des trois mêmes mois de 2018 (−0,8 %), comme dans l’ensemble de l’industrie (−0,5 %).

Les prix à la consommation sont restés stables en septembre, à comparer avec un consensus Reuters de +0,1%. Hors énergie et alimentation, ils ont augmenté de 0,1% , à comparer au consensus Briefing.com de +0,2%.

Aux Etats-Unis, 210 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées au cours de la semaine du 5 octobre contre un consensus Reuters s'élevant à 219 000. Le chiffre de la semaine précédente a été révisé de 219 000 à 220 000.

Vers 17h45, l'euro progresse de 0,36% à 1,1013 dollar.