Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les inscriptions au chômage américain ont quelque peu éclipsé le soutien de la BCE

AOF - 10 décembre 2020


(AOF) - Les bourses européennes ont clôturé quasiment à l'équilibre jeudi, malgré le nouveau soutien de la BCE à l'économie. L'institution de Francfort a en effet annoncé que son programme de rachat d'actifs était prolongé jusqu'en mars 2022 au moins, et en a augmenté son plafond de 500 milliards d'euros pour le porter à 1 850 milliards. Malheureusement, la forte hausse inattendue des inscriptions hebdomadaires au chômage américain a pesé sur la tendance dans l'après-midi. Ainsi, le CAC 40 et l'EuroStoxx50 ont ainsi terminé tous les deux sur un gain de 0,05%, à 5 549 et 3 530 points respectivement.

GrandVision a perdu aujourd'hui 2,9% à 25,15 euros à la bourse d'Amsterdam, après la publication d'un article de Bloomberg affirmant que son rachat par EssilorLuxottica (-0,19% à 128,85 euros) serait sur le point d'être remis en cause. Selon l'agence de presse, citant des sources proches du dossier, les inquiétudes du groupe franco-italien sur la gestion de la crise du Covid-19 par GrandVision ne se sont pas dissipées, et il souhaiterait désormais reconsidérer son offre de 7,3 milliards d'euros.

Après avoir légèrement rebondi en début de séance, l'action Solutions 30 a dévissé aujourd'hui de 8,92% à 14,70 euros, portant ses pertes en deux séances à plus de 25%. Elle retombe sur ses niveaux de juillet dernier alors que le spécialiste des solutions pour les nouvelles technologies avait clôturé mardi soir sur un plus haut historique à près de 20 euros. Cet effondrement a été provoqué par la diffusion d'un rapport anonyme cherchant "à démontrer des liens troubles entre l'entreprise et le crime organisé en Italie".

Focus Home Interactive a flambé de 7% à 52 euros grâce à Berenberg, qui a entamé le suivi avec une recommandation d'Achat et un objectif de cours représentant le double de son niveau actuel : 99 euros. " Il arrive que nous trouvions un actif qui n'est pas au bon prix. C'est de plus en plus rare dans le secteur des jeux vidéo, mais Focus Home Interactive (FHM) est un cas de figure ", explique le broker.

Les chiffres macroéconomiques du jour


La production industrielle française a progressé de 1,6% en octobre après +1,6% en septembre (chiffre révisé de +1,4%). Les économistes tablaient pour octobre sur une hausse de seulement 0,4%.


Aux Etats-Unis, 853 000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont été comptabilisées. Les économistes tablaient sur 725 000 après 716 000 la semaine précédente.

Aux Etats-Unis, l'inflation "core", soit hors énergie et alimentaire, s'est établie à 0,2% en novembre. Les économistes tablaient sur +0,1% après +0,2% en octobre. Sur un an, elle s'établit à 1,6% conformément au consensus après +1,6% en octobre. L'inflation est ressortie à 0,2% contre un consensus de +0,1% après +0,2% en octobre. Sur un an, elle atteint 1,2% contre un consensus de 1,1% après 1,2% en octobre.

Les stocks des grossistes ont augmenté de 1,1% en octobre aux Etats-Unis après avoir progressé de 0,9% en septembre. Le consensus Briefing s'élevait à 0,9%.


Vers 17h50, l'euro gagne 0,33% à 1,2121 dollar.