Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les marchés européens dans le rouge

AOF - 27 janvier 2020


(AOF) - Les Bourses européennes ont fortement chuté en raison de l’aggravation de la propagation du coronavirus. La multiplication des signalements de cas en dehors des frontières de l'empire du milieu font craindre une rapide expansion du coronavirus. L'Organisation mondiale de la santé a ainsi corrigé son évaluation de la menace en la passant à "élevée". Les investisseurs évitent les secteurs à risque et en particulier le luxe et le tourisme. L'indice CAC 40 a clôturé en nette baisse de 2,71% à 5861 points tandis que l’EuroStoxx50 a cédé 2,64% à 3679 points.

 

En Europe, Nestlé cède 0,92% à 107,90 francs suisses, son statut de valeur défensive lui permettant de surperformer des marchés actions victimes de l'aversion pour le risque. Le géant agroalimentaire suisse a par ailleurs annoncé ce matin une opération de croissance externe dans la nutrition médicale, un secteur considéré porteur. La multinationale vaudoise a conclu un contrat d'achat d'actifs avec le laboratoire pharmaceutique américain Allergan, en train d'être racheté par son concurrent AbbVie, en vue d'acquérir Zenpep, un médicament dans le domaine des maladies gastro-intestinales.


Douche froide sur les marchés actions à Paris. Le CAC 40 chute de 2,71%, tiré vers le bas par les valeurs les plus exposées au coronavirus. Hermès Kering et LVMH abandonnent autour de 4%. Le luxe n'est pas le seul secteur à être emporté par ce vent de défiance. Le tourisme, avec Accor (-3,48%) et le transport aérien (-5,64% pour Air France-KLM) sont également malmenés. Les investisseurs s'inquiètent de l'impact de l'épidémie sur l'activité de ces sociétés présentes en Chine et/ou dépendantes du marché mondial du tourisme en plein Nouvel An chinois, période propice aux voyages et aux dépenses.

De son côté, Capgemini (-0,92% à 117,95 euos) détient 53,57% du capital et au moins 53,41% des droits de vote d'Altran Technologies (+1,24% à 14,69 euros), a annoncé l'AMF. Le groupe de services informatiques et de conseil avait conditionné son offre à l'obtention de 50% du capital du groupe de services d'ingénierie et de R&D. Le 14 janvier, Capgemini avait relevé le prix proposé de 3,6% à 14,5 euros par action Altran.


Les chiffres macroéconomiques du jour

L'indice IFO du Climat des affaires est en baisse à 95,9 contre 96,3 en décembre 2019. L'indice était attendu à 97.

Aux Etats-Unis, les ventes de logements neufs en décembre ont poursuivi leur baisse en décembre aux Etats-Unis. 694 000 logements neufs en rythme annuel ont été vendus le mois dernier, un chiffre en baisse de 0,4

Les marchés sont restés fermés en Chine en raison du nouvel an.

Vers 17h50, l'euro est en légère baisse de 0,05% à 1,1019 dollar.


 


Au mois de décembre 2019, les Etats-Unis ont enregistré 694 000 ventes de logements neufs en rythme annuel, en baisse de 0,4% sur un mois. Le consensus attendait une hausse de 1,5% à 730 000. C'est le troisième mois consécutif de baisse des ventes de logements neufs.
L'estimation flash du PMI manufacturier d'IHS Markit aux Etats-Unis est ressorti en baisse pour le mois de janvier 2020, à 51,7 contre un consensus de 52,5 et après 52,4 en décembre. De son côté, le PMI des services s'inscrit en hausse à 53,2, contre 52,8 en décembre et un consensus de 52,9. L'indice composite, attendu à 52,5, s'établit lui à 53,1, contre 52,7 en décembre.
211 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées au cours de la semaine du 18 janvier, à comparer avec un consensus Reuters s’élevant à 215 000 et 205 000 la semaine précédente. Ce dernier chiffre a été révisé de 204 000.