Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les relations sino-américaines demeurent un sujet d’inquiétudes

AOF - 20 novembre 2019


(AOF) - Les Bourses européennes ont clôturé dans le rouge mercredi, dans un contexte d’inquiétudes renouvelées sur le front du commerce international. Le vote par le Sénat américain d'un texte soutenant les droits de l'Homme à Hong Kong a suscité l'agacement de Pékin. Cela s’ajoute aux nouvelles menaces de droits de douane brandies par Donald Trump mardi soir, si un accord commercial n’était pas conclu. Au son de la cloche, le CAC 40 a cédé 0,25% à 5 894,03 points et l’EuroStoxx 50 a perdu 0,34% à 3 683,88 points.

Alcon a lâché 2,16% à 57,07 francs suisses à Zurich après la publication de résultats trimestriels pénalisés notamment par des charges liées à sa scission avec le géant pharmaceutique Novartis. Hors éléments exceptionnels, le spécialiste des soins oculaires a réalisé des résultats en progression, précisé ses objectifs annuels et confirmé ses objectifs à moyen terme. Dans ce cadre, le groupe suisse a présenté un plan transformation lui permettant de substantielles économies de coûts à partir de 2023. Depuis sa scission en juin dernier, le titre a cédé 6%.

ADP s'est distingué mercredi sur la place de Paris, à la faveur d’un gain de 2,68% à 179,90 euros, dans le sillage d’une note favorable d’analyste. En effet, RBC a relevé sa recommandation de Performance de secteur à Surperformance sur le titre ADP, tout en augmentant son objectif de cours de 155 à 200 euros. Globalement, le broker canadien identifie de nombreux catalyseurs qui soutiendront la valeur dans les 12 prochains mois et devrait lui permettre de surperformer ses pairs.

Les Etats-Unis, c'est fini pour EDF (-0,15% à 9,2460 euros). L'électricien public a décidé d'exercer auprès de l'américain Exelon l'option de vente de sa participation de 49,99% des actions Constellation Energy Nuclear Group. Le fruit de cette vente n'est pas encore connu, mais devrait réduire un peu la dette colossale de plus de 33 milliards d'euros du groupe. Par ailleurs, notons que Société Générale a réduit son objectif de cours sur EDF de 17 à 13,5 euros tout en réitérant sa recommandation d'Achat.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les investisseurs se contenteront à 20h du compte rendu du dernier comité de politique monétaire de la Fed.

Vers 17h45, l'euro rétrocède 0,12% à 1,1064 dollar.