Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - L'espoir fait (re)vivre les marchés

AOF - 08 janvier 2019


(AOF) - Les marchés actions européens ont nettement rebondi, soutenus par le retour de l'appétit pour le risque. Les Bourses mondiales sont portées par l'espoir d'une paix prochaine dans la guerre commerciale que se livrent depuis plusieurs mois les Etats-Unis et la Chine. A cet égard, Donald Trump a rassuré les investisseurs en répétant, dans un message publié sur Twitter, que les discussions se passaient "très bien", sans plus de précision. Le CAC 40 a progressé de 1,49% à 4 798 points. L’Euro Stoxx 50 a grimpé, lui, de 1,04% à 3065 points.

Au chapitre des valeurs européennes, bien que Morrisons (-3,30% à 212,40 pence) ait affiché des ventes de Noël en croissance pour la quatrième année consécutive, celles-ci restent inférieures aux attentes. Dans le détail, sur les 9 dernières semaines , le quatrième distributeur britannique a affiché des ventes en hausse de 3,6% à périmètre comparable (hors carburant), dont +3,0% pour le commerce de gros, mais seulement +0,6% pour le commerce de détail, ce qui a déçu les investisseurs.

Au chapitre des valeurs françaises, Valeo (+3,47% à 26,25 euros) anticipe une année 2019 difficile et projette ainsi de nouvelles réductions de coûts, indique aujourd’hui le Financial Times, qui a pu s’entretenir avec Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo. « La volatilité du marché est plus importante aujourd'hui qu'elle ne l'a jamais été dans le passé et nous agissons comme si les choses allaient être plus difficiles cette année », a déclaré au média britannique le dirigeant.

Bouygues a perdu 1,94% à 30,30 euros en Bourse, dans le sillage d'un abaissement de recommandation de Credit Suisse. Le bureau d'analyses est passé de Surpondérer à Neutre. Il a par ailleurs revu à la baisse son objectif de cours de 39 à 34 euros. Le broker estime que l'activité télécom reste bien positionnée. Toutefois les activités constructions pourraient être pénalisées. Concernant Colas, Credit Suisse s'attend à un ralentissement de l'activité routière en France en 2020.

Les chiffres macroéconomiques du jour

L'indice du climat des affaires en zone euro pour le mois de décembre s'est établi à 0,82. Les économistes tablaient sur 0,99 après 1,04 en novembre. L'indice du sentiment économique s'est établi, lui, à 107,3 contre un consensus de 108,2 après 109,5 en novembre.

En Allemagne, la production industrielle a reculé de 1,9% en novembre 2018, alors que le consensus Reuters attendait une hausse de 0,3%. Elle avait baissé de 0,8% en octobre (chiffre révisé de -0,5%).

En raison du shutdown aux Etats-Unis, la balance commerciale pour le mois de décembre, attendue à 14h30, n'a pas été publiée.

Vers 17h45, l'euro perd 0,28% à 1,1445 dollar.