Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Rebond gagnant pour les Bourses européennes, espoirs dans la lutte contre le Covid-19

AOF - 15 juillet 2020


(AOF) - Les Bourses européennes sont reparties de l’avant ce mercredi, grâce à de nouvelles annonces encourageantes dans la recherche d’un traitement contre le Covid-19. Après des résultats prometteurs en phase 1, Moderna débutera la phase 3 dès le 27 juillet pour son vaccin expérimental. Cette nouvelle s’est conjuguée aux bons résultats de Goldman Sachs et à une production industrielle américaine supérieure aux attentes. Dans ce contexte, la résurgence de la pandémie a été ignorée. Au son de la cloche, le CAC 40 a pris 2,03% à 5 108,98 points et l’EuroStoxx 50 a gagné 1,71% à 3 378,21 points.

Burberry a chuté de plus de 5% à 1 477 pence à Londres, pénalisé par l'effondrement de ses ventes au premier trimestre clos le 27 juin et des perspectives en demi-teinte. La crise du coronavirus a stoppé net la "recovery" du groupe de luxe britannique. Ces deux dernières années, sous la férule d'un nouveau créateur, Riccardo Tisci mais aussi grâce à sa montée en puissance sur les réseaux sociaux et réorganisation de sa distribution et un partenariat en Chine avec Tencent, la marque au tartan semblait avoir retrouvé le chemin du succès. Mais ce dernier aujourd'hui est plus que jamais semé d'embuches


C’est un pas important que Nissan vient de réaliser. Le constructeur japonais, détenu à 43,4 % pour Renault (+3,76% à 23,46 euros), a présenté Ariya, son premier SUV 100% électrique. Ce nouveau modèle a fait ses débuts lors d’un événement numérique à Yokohama. Ariya fait partie du plan de Nissan visant à lancer 12 nouveaux modèles en 18 mois afin de se relancer. « La Nissan Ariya ouvre un nouveau chapitre de notre histoire alors que nous entamons la transformation de notre entreprise, de nos produits et de notre culture », a déclaré Makoto Uchida, le directeur général de Nissan.

En détenant 21,19% du capital de Lagardère, Vivendi (+1,80% à 23,71 euros) est devenu le premier actionnaire du groupe Lagardère (+0,58% à 13,88 euros) devant le fonds Amber Capital, qui pour sa part, a précisé détenir 19,93% du capital de la société dans sa dernière déclaration à l'AMF. Le bras de fer se poursuit.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Au Royaume-Uni, l'indice des prix à la consommation (IPC), publié par l'office national des statistiques, est en hausse de 0,1% en rythme mensuel en juin 2020 après une stagnation en mai. Le consensus attendait un recul de 0,2%.

Aux Etats-Unis, les prix à l'importation ont grimpé de 1,4% en juin après +0,8% en mai. Hors pétrole, ces prix ont progressé de 0,3% après +0,1% en mai.

Aux Etats-Unis, L'indice d'activité manufacturière de la Fed de New York est ressorti en juillet à 17,2. Les économistes tablaient sur 10 après -0,2 en juin.

Aux Etats-Unis, la production industrielle a progressé de 5,4% en juin. Les économistes tablaient sur +4,6% après +1,4% en mai. Le taux d'utilisation des capacités de production a atteint le mois dernier 68,6% contre 65,1% en mai (chiffre révisé de 64,8%).

Aux Etats-Unis, les stocks hebdomadaires de pétrole brut ont reculé de 7,493 millions de barils. Les économistes tablaient sur une baisse de seulement 2,098 millions après le bond de 5,654 millions enregistré la semaine précédente.

Vers 17h45, l'euro avance de 0,12% à 1,1416 dollar.