Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Troisième séance de hausse consécutive pour le CAC 40

AOF - 11 novembre 2020


(AOF) - Les principaux marchés actions européens ont poursuivi leur progression après un début de semaine euphorique. La journée, fériée dans plusieurs pays pour fêter l'armistice de la première guerre mondiale, a été très calme. Les investisseurs ont pris une partie de leurs bénéfices sur les valeurs cycliques et bancaires particulièrement à fête ces derniers jours. Le secteur du luxe a bénéficié des bons chiffres de ventes de Salvatore Ferragamo en Chine au troisième trimestre. Le CAC 40 a clôturé sur une hausse de 0,48% à 5 445,21 points. L'Euro Stoxx 50 a gagné 0,85% à 3 471,72 points.

Au chapitre des valeurs européennes, Salvatore Ferragamo a bondi de 5,27% 14,18 euros dans le sillage de résultats du troisième trimestre en amélioration après un semestre très difficile. A l'image d'autres acteurs du luxe, le groupe de luxe italien a bénéficié du net rebond de la demande chinoise dans un environnement toujours marqué par l'effondrement du "travel retail" lié aux restrictions sanitaires. Face au retour des mesures de confinement, Salvatore Ferragamo ne s'est pas hasardé à livrer ses prévisions pour la suite. Face à l'incertitude liée à la pandémie, le groupe entend poursuivre sa réduction des coûts.

A Paris, Alstom a cédé 4,44% à 42,62 euros euros malgré des prévisions encourageantes dévoilées dans le sillage de résultats semestriels dégradés en raison de la pandémie. Le groupe ferroviaire est pénalisé par des prises de bénéfices après avoir bondi de 20% à l'issue de quatre séances consécutives de hausse. La fabricant de TGV a bénéficié à plein de la rotation sectorielle opérée par les investisseurs en faveur des valeurs cycliques les plus malmenées par la crise du Covid. Preuve de la qualité de la publication du groupe, Oddo BHF a confirmé sa recommandation d'Achat sur le titre.

Inventiva a progressé de 3,26% à 11,40 euros, soutenu par une très bonne nouvelle. La FDA a autorisé la biotech française à ne lancer qu'une seule étude de phase 3 (la dernière avant une éventuelle commercialisation) pour lanifibranor, son traitement expérimental contre la Nash (cirrhose non alcoolique). Les autorités sanitaires américaines ont également confirmé qu'elle pourrait déposer une demande d'autorisation accélérée pour lanifibranor en cas de détermination d'un rapport bénéfice-risque positif démontré sur la base d'une analyse histologique intermédiaire au cours de l'étude de phase 3.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Aucun indicateur n'était attendu.

Vers 17h45, l'euro cède 0,48% à 1,1763 dollar.