Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - Belle progression hebdomadaire des indices

AOF - 20 janvier 2020


(AOF) - Les marchés actions américains ont terminé en hausse après avoir décroché de nouveaux records en début de séance. Les indicateurs économiques du jour ont légèrement pesé la tendance, avec une production industrielle de décembre et une confiance des consommateurs de janvier inférieures aux attentes. Côté valeurs, Gap ne se séparera finalement pas de la marque Old Navy. Schlumberger voit ses résultats bien accueillis. Le Dow Jones a gagné 0,17% à 29 348,10 points. Sur la semaine, l'indice phare a bondi de 1,82%. Le Nasdaq a grimpé de 0,34% à 9 388,94 points. Sur la semaine, il a gagné 2,3%.

L'action de Gap a cédé 0,4% à 18,54 dollars à Wall Street, après avoir ouvert en forte hausse, à la suite de l'annonce par l'habilleur de ne plus vouloir ses séparer d'Old Navy. Le groupe avait annoncé l'an dernier vouloir faire de sa marque bon marché un groupe distinct coté en bourse. Un projet avorté tant les "coûts et la complexité de la séparation, combinés à un environnement économique moins porteur, limitent [la capacité du groupe] à créer de la valeur de cette scission", a déclaré Robert Fisher, le PDG par intérim de Gap.

Les chiffres économiques du jour


Aux Etats-Unis, l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan est ressorti à 99,1 en janvier 2020, selon une première estimation. Le consensus Reuters visait 99,3. En décembre dernier, cet indice s’établissait à 99,3.


La production industrielle a reculé de 0,3 % en décembre 2019 aux Etats-Unis, après avoir augmenté de 0,8 % en novembre (chiffre révisé de +1,1 %). Le consensus Reuters attendait une baisse de 0,2 %. Quant à lui, le taux d'utilisation des capacités de production est ressorti à 77 % en décembre, après 77,4 % en novembre (chiffre révisé de 77,3 %) et un consensus Briefing.com de 77,2 %.

Aux Etats-Unis, 1,608 million de mises en chantier ont été comptabilisées en décembre 2019 en rythme annuel. Les économistes tablaient sur 1,375 million, après 1,375 million en novembre (chiffre révisé de 1,365 million). Par ailleurs, 1,416 million de permis de construire ont été enregistrés. Les économistes tablaient sur 1,468 million.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

FIAT CHRYSLER

Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a confirmé vendredi être en discussion avec le taïwanais Hon Hai, maison-mère de Foxconn, afin de créer une coentreprise dans le domaine du véhicules électriques et connectés. Le partenariat se focalisera dans un premier temps sur le marché chinois. Les deux groupes visent l'atteinte d'un accord contraignant dans les prochains mois.

GENERAL MOTORS
General Motors va vendre une usine en Inde au chinois Great Wall Motor. Il s’agit du site de Talegaon, situé dans l’ouest du pays. Le montant de l'opération se situe entre 250 et 300 millions de dollars, a indiqué Reuters sur la base de sources proches du dossier. L’opération est soumise aux autorisations usuelles.

QUALCOMM

SES Imagotag a annoncé un partenariat stratégique avec Qualcomm. Les deux sociétés travailleront ensemble pour développer une nouvelle génération de solutions de connectivité à très basse consommation, à haute performance et à sécurité renforcée, conçues pour soutenir l'adoption massive des technologies de l'Internet des objets (IoT) dans la distribution.

SCHLUMBERGER

Schlumberger a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le bénéfice net de la première compagnie mondiale de services pétroliers a reculé de 38% à 333 millions de dollars. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 39 cents, au-dessus du consensus qui le donnait à 37 cents. Soutenu par la demande internationale, le chiffre d'affaires a progressé de 1,7% à 8,32 milliards. Wall Street tablait sur 8,16 milliards.

TWITTER

UBS a abaissé sa recommandation d'Achat à Neutre et son objectif de cours de 37 dollars à 35 dollars sur Twitter. Le bureau d'études souligne que la poursuite de la forte croissance des investissements en 2020 entraînera une réduction de 100 points de base de la marge d'Ebitda en 2020. Il ne s'attend pas à ce que le groupe atteigne une marge de 40% dans les 5 ans. La croissance annuelle moyenne des revenus publicitaires devrait atteindre 16% entre 2019 et 2022, ajoute l'analyste.