Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - Bilan hebdomadaire positif malgré les tensions commerciales

AOF - 17 septembre 2018


(AOF) - En hausse en début de séance, les marchés actions américains ont finalement clôturé la semaine proches de l'équilibre. Les investisseurs ont pris acte de la décision de Donald Trump de taxer 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires. Les opérateurs n'ont par ailleurs guère réagi à une salve de statistiques en demi-teinte. La production industrielle et la confiance des consommateurs ont cependant favorablement surpris. Le Dow Jones a gagné 0,03% à 26 154,67 points. Sur la semaine, il a grimpé de 1,2%. Le Nasdaq a cédé 0,05% à 8 010,04 points (+1,4% sur la semaine).

Adobe Systems a occupé l’une des premières places de l’indice S&P 500 avec un gain de 2,30% à 274,69 dollars à la faveur de résultats meilleurs que prévu. La solidité des résultats de l’éditeur de logiciels d'édition a poussé plusieurs brokers à relever leur objectif de cours. Positif sur la valeur, Credit Suisse a rehaussé son objectif de cours de 275 dollars à 300 dollars et JPMorgan, Neutre, de 250 dollars à 275 dollars.

Les chiffres économiques du jour

Les prix à l'importation ont reculé de 0,6% en août. Les économistes attendaient une baisse de seulement 0,2% après un repli de 0,1% en juillet (chiffre révisé de 0%). Hors pétrole, les prix à l’importation ont reculé de 0,1% après -0,3% en juillet. Les prix à l'exportation ont reculé de 0,2% en août. Le consensus tablait sur une croissance nulle après -0,5% en juillet. Hors secteur agricole, les prix à l'exportation ont reculé de 0,2% après une croissance nulle en juillet.

Les ventes au détail ont progressé de 0,1% en août. Les économistes tablaient sur une hausse de 0,4% après +0,7% en juillet (chiffre révisé de +0,5%). Hors secteur automobile, les ventes au détail ont grimpé de 0,3%. Le marché visait une hausse de 0,5% après +0,9% en juillet (chiffre révisé de +0,6%).

La production industrielle a progressé de 0,4% en août après une croissance de 0,4% (révisé de +0,3%) pour le mois de juillet. Les économistes tablaient sur +0,3%.

Le taux d'utilisation des capacités industrielles a grimpé, passant de 77,9% à 78,1%.

L'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan s’établit, en première estimation à 100,8 en septembre contre 96,2 en version définitive au mois d'août. Les économistes tablaient sur 96,6.

Les stocks des entreprises aux Etats-Unis ont grimpé de 0,6% en juillet, conformément aux attentes, après +0,1% en juin.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ADOBE SYSTEMS
Adobe Systems a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. L'inventeur du PDF a réalisé au troisième trimestre de son exercice un bénéfice net de 666,3 millions de dollars, ou 1,34 dollar par action, contre 419,6 millions, ou 84 cents par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 1,73 dollar contre un consensus de 1,79 dollar. Le chiffre d'affaires s'est établi à 2,29 milliards, en hausse de 25%. Le marché tablait sur 2,25 milliards.

L BRANDS
L’américain L Brands, propriétaire de la célèbre marque de lingerie Victoria's, a annoncé la fermeture en janvier 2019 des 23 magasins de sa chaîne Henri Bendel et l'arrêt de son site de vente en ligne. Dans son communiqué, le groupe explique cette décision par sa volonté d’améliorer sa profitabilité et de se focaliser sur ses marques présentant un plus grand potentiel de croissance. La compagnie n’a pas encore déterminé les coûts associés à la fermeture de cette activité.

WELLS FARGO
A l'occasion d'une conférence organisée par Barclays, le directeur financier de Wells Fargo, John Shrewsberry, a annoncé viser une réduction des dépenses, hors intérêts, de 3,5 milliards de dollars entre 2018 et 2020. Elles sont attendues entre 53,5 et 54,5 milliards de dollars, hors coûts de litiges, cette année, puis entre 52 et 53 milliards de dollars en 2019 et entre 50 et 51 milliards de dollars en 2020.