Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - En baisse malgré une Fed très accommodante

AOF - 21 mars 2019


(AOF) - Wall Street a terminé en repli. Seul l'indice Nasdaq a échappé à la baisse. Les marchés actions américains avaient débuté dans le rouge, pénalisés par le regain d’incertitude concernant la guerre commerciale. Ils ont ensuite réduit leurs pertes après les annonces de la Fed. La banque centrale a indiqué qu'elle ne relèverait pas ses taux cette année et qu'elle mettrait en pause en septembre la réduction de son bilan. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans et le dollar ont souffert de ces annonces. Le Dow Jones a cédé 0,55% à 25 745,67 pts tandis que le Nasdaq a grappillé 0,07% à 7 728,97 pts.

Google s’est vu infliger pour la troisième fois depuis juin 2017 une lourde amende de la part de la Commission européenne. La célèbre firme Internet devra payer 1,49 milliard d'euros en raison de ses pratiques anticoncurrentielles dans le courtage publicitaire lié aux recherches en ligne. Cette importante sanction pécuniaire n’empêche pas l’action de sa société-mère Alphabet (+2,10% à 1 224,01 dollars) d’échapper à la baisse.

Les chiffres économiques du jour

La décision de politique monétaire de la Fed a été rendue à 19h.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

FEDEX
Fedex a publié ses résultats au titre de son troisième trimestre fiscal 2019 (clos fin février). Ainsi, le spécialiste américain de livraison de colis a publié un bénéfice net de 739 millions de dollars sur la période, ou 2,80 dollars par action, contre un bénéfice de 2,07 milliards de dollars, ou 7,59 dollars par action, un an plus tôt. En données ajustées, le bénéfice par action est ressorti à 3,03 dollars, en ligne avec le consensus FactSet.

GENERAL MILLS

General Mills a publié ses résultats au titre de son troisième trimestre fiscal 2019 (clos le 24 février). Ainsi, le groupe agrolimentaire américain a publié un bénéfice net de 446,8 millions de dollars sur la période, ou 74 cents par action, contre un bénéfice de 941,4 millions de dollars, ou 1,62 dollar par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 83 cents par action, dépassant le consensus FactSet (69 cents).

GOOGLE/ALPHABET
La Commission européenne a infligé une amende de 1,49 milliard d'euros à Google pour violation des règles de l'Union européenne en matière de pratiques anticoncurrentielles. Google a abusé de sa position dominante sur le marché en imposant un certain nombre de clauses restrictives dans les contrats passés avec des sites web tiers, empêchant ainsi ses concurrents de placer leurs publicités contextuelles sur ces sites.