Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - En hausse après la Fed

AOF - 11 juillet 2019


(AOF) - Wall Street a clôturé en hausse mercredi. Dans une intervention, rendue publique avant son audition devant une commission du Congrès, le président de la Fed a fait part de ses craintes sur les perspectives économiques des Etats-Unis en raison des tensions commerciales, et plus globalement, en raison du ralentissement économique mondial. Jerome Powell a indiqué que l'économie ne s'était pas améliorée ces dernières semaines, ouvrant la voie à une baisse des taux de la Fed en juillet. Le Dow Jones a gagné 0,29% à 26 860,20 points. Le Nasdaq a progressé de 0,75% à 8 202,53 points.

Levi Strauss & Co a chuté de plus de 12% à 20,74 dollars, soit un montant supérieur au cours d'introduction en Bourse de 17 dollars. L'iconique marchand de jeans est pénalisé par des résultats trimestriels contrastés, en raison notamment du coût de son introduction en Bourse de mars dernier, et plus globalement, des tension commerciales. Le groupe a également évoqué la hausse des dépenses pour ses plateformes de ventes en ligne, le net étant le canal préféré des milléniums, gros consommateurs de jeans.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, les stocks des grossistes ont progressé de 0,4 % au mois de mai, conformément au consensus, après +0,8 % en avril.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AMERICAN AIRLINES
American Airlines est attendu dans le vert après avoir révisé à la hausse son objectif de revenu par siège disponible, une mesure clé du secteur, en raison de l’immobilisation de ses Boeing 737 MAX, qui a réduit ses capacités disponibles. La compagnie aérienne vise une croissance de 3% à 4% contre de 1% à 3% auparavant, selon MarketWatch. Elle table cette année sur un bénéfice par action compris entre 4 et 6 dollars.

LEVI STRAUSS & CO
Levi Strauss & Co a publié des résultats trimestriels contrastés, pénalisés notamment par le coût de son introduction en Bourse. Le fabricant de jeans a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice net de 29 millions de dollars, ou 7 cents par action, contre 77 millions, ou 19 cents par action un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a progressé de 5% à 1,31 milliard. Les analystes tablaient sur un BPA de 8 cents et sur un chiffre d'affaires de 1,29 milliard.