Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - En ordre dispersé, Intel a pesé

AOF - 26 octobre 2020


(AOF) - Les marchés actions américains ont clôturé vendredi en ordre dispersé. Intel, dont la division puces pour serveurs a déçu, a jeté une ombre sur le Dow Jones, de même qu'American Express. Quant à un nouveau stimulus économique pour contrer l'impact de la pandémie, il a des airs d'arlésienne. En revanche, les indices des directeurs d'achat ont donné l'image d'une croissance américaine accélérant en octobre. Le Dow Jones a cédé 0,1% à 28 335,37 points tandis que le Nasdaq a gagné 0,37% à 11 548,28 points. Sur la semaine, le Dow Jones a reculé de 0,9% et le Nasdaq, 1,1%.

Après avoir fort chagriné les investisseurs en juillet en annonçant des retards pour sa nouvelle technologie de production, Intel les a de nouveau déçus hier soir. Sa très rentable division puces pour serveurs n'a pas affiché une performance à la hauteur des attentes au troisième trimestre. Problème? Il s'agit de la division la plus rentable du groupe. En conséquence, sa marge opérationnelle a reculé de 6 points à 29%. Les intervenants ont marqué leur déception, Intel a chuté de 10,58%% à 48,20 dollars.

Les chiffres économiques du jour

L'indice des directeurs d'achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs des services et manufacturier, est ressorti à 55,5 en octobre, selon le bureau d'études Markit. Il est au plus haut depuis 20 mois après 54,3 en septembre. Il est soutenu par le PMI des services, passé de 54,6 en septembre à 56 en octobre. Le consensus est de 54,6. Le PMI du secteur manufacturier est, lui, passé de 53,2 à 53,3. Le consensus est de 53,4.


Les valeurs à suivre aujourd'hui

WELLS FARGO

La banque américaine secouée par le scandale des comptes fantômes envisagerait de céder son activité de gestion d'actifs, affirme Reuters citant des sources proches du dossier. Elle pourrait être valorisée plus de 3 milliards de dollars et affiche 578 milliards de dollars d'encours. Une telle opération serait le changement le plus important décidé par Charles Scharf depuis sa position du poste de PDG en 2019.


WALMART

Walmart a indiqué, jeudi 22 octobre, poursuivre le ministère américain de la justice (DOJ) ainsi que la DEA, demandant à un tribunal fédéral de clarifier les rôles et les responsabilités des pharmaciens et des pharmacies en vertu de la loi sur les substances contrôlées (CSA). '' Walmart et nos pharmaciens se sont engagés à contribuer à la résolution de la crise des opiacés qui a touché tant de personnes '' a déclaré le grand distributeur.

MATTEL

Mattel a publié un bénéfice par action ajusté de 95 cents au troisième trimestre de son exercice 2020, supérieur au consensus FactSet de 39 cents. Le chiffres d'affaires du fabriquant américain de jouets est en hausse surprise de 10% à 1,63 milliard de dollars, dépassant également l'attente des analystes de 1,465 milliard. Les ventes, pour la période, étaient de 1,48 milliard un an plus tôt.

INTEL

Intel a rehaussé légèrement ses objectifs annuels, mais les investisseurs retiennent surtout la performance décevante de sa très rentable division puces pour serveur, Au troisième trimestre, le numéro un mondial des semi-conducteurs a vu son bénéfice net chuter de 29% à 4,3 milliards de dollars, soit 1,02 dollar par action. Le bénéfice par action ajusté est, lui, ressorti à 1,21 dollar, conformément au consensus FactSet. Le chiffre d'affaires a reculé de 4% à 18,3 milliards de dollars alors que le marché visait 18,24 milliards de dollars.

AMERICAN EXPRESS

American Express a dévoilé des profits trimestriels inférieurs aux attentes, mais des revenus un peu courts. Au troisième trimestre, l'émetteur de cartes de crédit a enregistré un bénéfice net en repli de 39% à 1,07 milliard de dollars, soit 1,30 dollar par action. Ce dernier est ressorti au-dessous du consensus FactSet de 1,34 dollar. Ses revenus ont reculé de 20% pour tomber à 8,571 milliards de dollars; ils sont inférieurs au consensus FactSet s'élevant à 8,66 milliards de dollars.