Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - La hausse des inscriptions au chômage a pesé sur les indices

AOF - 24 juillet 2020


(AOF) - Les marchés américains ont clôturé nettement dans le rouge. La hausse inattendue des inscriptions hebdomadaires au chômage a refroidi les ardeurs des investisseurs. La dégradation de la situation sanitaire aux Etats-Unis, avec plus de 1 000 décès liés au Covid-19 par jour, commence à pénaliser l’économie. Côté valeurs, les publications de Twitter et Whirpool ont été bien accueillies. En revanche, celle de Microsoft a été sanctionnée. Au son de la cloche, le Dow Jones a perdu 1,31% à 26 652,33 points et le Nasdaq Composite a abandonné 2,29% à 10 461,42 points.

Microsoft a reculé de 4,35% à 202,54 dollars, étant ainsi l’un des principaux contributeurs à la baisse de l’indice Dow Jones. Si le géant de l'informatique a dévoilé des profits plus élevés que prévu au dernier trimestre de son exercice, les analystes trouvent à redire à propos du net ralentissement d’Azure, ses services de cloud computing et la contreperformance de la division chapeautant notamment Office 365 Commercial, sa suite de logiciel Office dans le cloud.

Les chiffres économiques du jour


L'indice des indicateurs avancés a progressé de 2% en juin, à comparer avec un consensus de 2,1% et 2,8% en mai.

1,416 million d’inscriptions au chômage ont été enregistrées lors de la semaine du 18 juillet, à comparer avec un consensus de 1,3 million et 1,307 million, la semaine précédente, chiffre révisé de 1,3 million.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AT&T
AT&T a publié un bénéfice par action (BPA) ajusté de 83 cents au second trimestre 2020, contre 89 cents à la même période l'an dernier. Le consensus FactSet attendait 79 cents. Le résultat net est toutefois tombé à 1,56 milliard de dollars, contre 3,97 milliards l'an passé. Le chiffre d'affaires consolidé pour la période a atteint, lui, 41 milliards de dollars, en baisse de 8,9%, conforme au consensus, et a été affecté par le covid-19 sur tous les segments. La division Mobilité a généré 17,15 milliards de revenus (-0,8%), moins touchée que la division Enternainment, qui a chuté de 11,4%.

BLACKSTONE
Au deuxième trimestre, le gestionnaire d'actifs alternatifs Blackstone a généré des bénéfices en ligne avec le consensus. Le profit distribuable a chuté de 23% à 548 millions de dollars. Il est conforme aux attentes. Les actifs sous gestion ont augmenté de 3% à 564,3 milliards de dollars après avoir enregistré une collecte de 20,3 milliards de dollars au deuxième trimestre. Un dividende de 37 cents par action sera payé le 10 août.

CHIPOTLE
Chipotle Mexican Grill a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce aux ventes à emporter en période de confinement. Le géant américain des fajitas a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice net en chute de 91% à 8,2 millions de dollars. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 40 cents contre un consensus de 35 cents. Le chiffre d'affaires a reculé de 5% à 1,36 milliard. Wall Street tablait sur 1,33 milliard. Les ventes dans les restaurants ouverts depuis plus d'un an ont reculé de 9,8%, contre un consensus de -11,5%.

MICROSOFT

Microsoft a dévoilé hier des profits plus élevés que prévu, mais les investisseurs ont surtout retenu le net ralentissement d'Azure, ses services de cloud computing. Au troisième trimestre, clos fin juin, le géant de l'informatique a enregistré un bénéfice net en repli de 15% à 11,2 milliards de dollars, soit 1,46 dollar par action. Le consensus a été dépassé de 12 cents. Sur l'année, le profit net a augmenté de 13% à 44,3 milliards de dollars.

TESLA

Tesla a de nouveau créé la surprise en affichant des résultats dans le vert au titre de son deuxième trimestre 2020. Ainsi, le constructeur américain de véhicules électriques a publié un bénéfice net de 104 millions de dollars sur la période, ou 50 cents par action, à comparer avec une perte nette de 408 millions de dollars, ou -2,31 dollars par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 2,18 dollars, là où le consensus FactSet visait… -2 cents.

TWITTER
Twitter est attendu en nette hausse à Wall Street grâce à une croissance du nombre d’abonnés plus importante que prévu au deuxième trimestre. Le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens monétisables – c'est-à-dire exposés à la publicité – s'est élevé à 186 millions contre 139 millions un an auparavant et 166 millions au deuxième trimestre. Il est supérieur au consensus : 176 millions.

WHIRLPOOL

Whirpool a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le géant américain du lave-linge a réalisé au deuxième trimestre 2020 un bénéfice net en baisse de 48% à 35 millions de dollars. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 2,15 dollars. Wall Street visait 96 cents. Le chiffre d'affaires a reculé de 22% à 4,04 milliards. Le consensus le donnait à 3,62 milliards. Le groupe table sur une baisse annuelle de son chiffre d'affaires comprise entre 10 et 15% contre entre -13 et 18% auparavant. Le marché vise -15,8%.