Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - La tech en soutien

AOF - 13 octobre 2020


(AOF) - Wall Street a clôturé dans le vert lundi, porté par le compartiment technologique. Les investisseurs espèrent toujours l’adoption de nouvelles mesures de soutien à l’économie, même si ces dernières s’annoncent partielles. Les signes de reprise économique en Chine sont également de bon augure. Côté statistiques, l’agenda est restée vierge. Notons que les marchés obligataires étaient fermés pour cause de Columbus Day. Le Dow Jones a gagné 0,88% à 28 837,52 points et le Nasdaq Composite s’est adjugé 2,56% à 11 876,26 points.

Le troisième trimestre 2020 a vu la situation grandement s’améliorer pour General Motors (+0,12% à 32,21 dollars) en Chine. Le constructeur automobile américain y a constaté une hausse de ses ventes de 12% à 771 400 unités. Cette progression fait suite à une chute de 43% au premier trimestre et de 5% au deuxième trimestre. Le géant de Détroit a surfé sur le net redressement du premier marché automobile mondial post Covid-19. Le groupe dirigé par Mary Barra a notamment bénéficié des très bonnes performances de sa Cadillac XT5 et des Buick Envision et GL8.

Les chiffres économiques du jour

Aucun indicateur d'importance n'est attendu aujourd'hui.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ELI LILLY
Eli Lilly and Company a annoncé de nouvelles données d'efficacité et de sécurité provenant de l'étude de phase II Serenity évaluant le mirikizumab chez des patients atteints de la maladie de Crohn modérément à sévèrement active, une forme de maladie inflammatoire de l'intestin (MII) qui peut provoquer une inflammation systémique se manifestant par des douleurs abdominales, de la diarrhée, de la fièvre, une perte de poids et entraînant une obstruction intestinale, une fibrose et d'autres complications.

GENERAL MOTORS
Le troisième trimestre 2020 a vu la situation grandement s'améliorer pour General Motors en Chine. Le constructeur automobile américain y a constaté une hausse de ses ventes de 12% à 771 400 unités. Cette hausse fait suite à une chute de 43,3% au premier trimestre et de 5,3% au deuxième trimestre. Le constructeur américain a notamment souligné les très bonnes performances de sa Cadillac XT5 et des Buick Envision et GL8.

GOLDMAN SACHS
Goldman Sachs envisage de revoir à la baisse les objectifs financiers fixés en début d'année pour prendre en compte l'impact de la pandémie de coronavirus sur le processus de refonte du modèle économique de la banque, a révélé Reuters, citant plusieurs analystes et salariés du groupe.

GOOGLE, AMAZON, FACEBOOK, APPLE
Dans une déclaration publiée ce jour, 137 pays de l'OCDE ont accepté de prolongé jusqu'à mi-2021 les négociations autour de règles fiscales internationales concernant la taxation des grandes sociétés multinationales. Ces négociations étaient censées aboutir avant la fin 2020, mais elles ont été les négociations ont été ralenties à la fois par la pandémie de COVID-19 et par des différences politiques. Le nouveau cadre fiscal vise à imposer les grands groupe là où ils opèrent, sans leur laisser la possibilité de rapatrier leurs profits dans une juridiction à la fiscalité plus avantageuse.

PFIZER
Le gouvernement néo-zélandais a signé un accord en vue d'acheter 1,5 million de doses du vaccin contre le Covid-19 développé par Pfizer et l'allemand BioNTech, qui pourrait être disponible au cours du premier trimestre 2021. Le gouvernement n'a pas dévoilé les termes financiers de l'accord. Cette première commande devrait permettre de vacciner 750 000 personnes. Le pays a précisé que des négociations se poursuivaient avec d'autres laboratoires afin de se procurer assez de vaccins pour satisfaire la demande de l'ensemble de la population, soit environ cinq millions de personnes.

SNOWFLAKE
JPMorgan a initié sa couverture par une opinion Neutre ainsi qu'un objectif de cours de 247 dollars sur Snowflake. La banque américaine anticipe notamment une perte par action ajustée de 1,07 dollar pour l'exercice 2021 et une perte de 1,02 dollar pour 2022. Les revenus de la start-up d'hébergement de données dans le cloud sont, pour leur part, attendus en hausse de 112,6% pour 2021 et +90,1% en 2022.

TWITTER
Selon une source de marché, Deutsche Bank a relevé sa recommandation sur le titre Twitter, passant de Conserver à Acheter, et a augmenté son objectif de cours de 36 à 56 dollars.