Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - Petite baisse en attendant la victoire de Joe Biden

AOF - 09 novembre 2020


(AOF) - Vendredi, les marchés actions américains ont reculé, pénalisés par des prises de bénéfices après un rally de quatre séances. L’ampleur du repli a été limité grâce à la bonne nouvelle sur le front de l’emploi. L’économie américaine a créé plus de postes que prévu en octobre et le taux de chômage a perdu un point à 6,9%. Par ailleurs, les dernières projections des médias américains confirmaient l'avance prise par Joe Biden face à Donald Trump. Le Dow Jones a cédé 0,24% à 28 323,40 points. Le Nasdaq Composite a grappillé 0,04% à 11 885,23 points. Sur la semaine, ils gagnent 5,2% et 8,6%.

Les investisseurs ont longuement étudié les résultats trimestriels d’Uber. Si l’action du géant de la réservation de voitures avec chauffeur (VTC) a nettement reculé après leur publication, elle finalement terminé sur un gain de 7,32% à 44,89 dollars. Les investisseurs ont été sensibles aux propos de Dara Khosrowshahi, le directeur général, qui reste confiant dans sa capacité à atteindre un Ebitda ajusté trimestriel positif d'ici la fin de l'année 2021. Ils se sont aussi souvenus de la grande victoire remportée cette semaine en Californie, avec le maintien du statut de travailleur indépendant.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, 638 000 emplois dans le secteur privé non agricole ont été créés au mois d'octobre. Les économistes tablaient sur 600 000 après +672 000 en septembre (chiffre révisé de 661 000) et 1,49 million en août. Le taux de chômage est ressorti à 6,9% contre 7,9% en septembre. Le marché tablait sur 7,7%.

Les stocks des grossistes ont progressé de 0,4% en septembre après +0,5% en août. Les économistes tablaient sur -0,1%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AIG
L'assureur AIG a publié un résultat net au troisième trimestre 2020 de 281 millions de dollars, soit 32 cents par action, contre 648 millions, ou 72 cents par action, l'an dernier à la même époque. le BPA ajusté ressort à 81 cents, en hausse de 44,6%. Le groupe a enregistré 8,25 milliards de dollars primes brutes émises dans l'activité General Insurance, en baisse de 4%, pour un ratio combiné de 107,2%, dégradé de 3,5 points; les pertes covid snt évalués à 185 millions de dollars. L'activité Vie et Retraite a fait état d'un revenu ajusté après impôt de 975 millions de dollars (+51%).

ELECTRONIC ARTS
Electronic Arts a présenté des résultats et des objectifs annuels décevants. Au deuxième trimestre, clos fin septembre, le concurrent d’Ubisoft a généré un bénéfice net de 185 millions de dollars, soit 63 cents par action, contre un profit de 854 millions de de dollars, représentant 2,89 dollars par action, un an plus tôt. Il avait alors bénéficié d’un crédit fiscal. En données ajustées, le bénéfice par action est ressorti à 5 cents, soit 1 cent de plus que le consensus.

HERSHEY
Hershey a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et réaffirmé les objectifs 2020 qui avaient été mis entre parenthèses en avril, Covid oblige. Le fabricant de chocolats et de confiseries a réalisé un bénéfice net en hausse de 37,5% à 447,3 millions de dollars, ou 2,14 dollars par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 1,86 dollar. Le consensus le donnait à 1,74 dollar. Le chiffre d'affaires a progressé de 4% à 2,22 milliards. Les analystes visaient 2,18 milliards.

MARRIOTT INTERNATIONAL
Marriott International a publié vendredi ses résultats au titre du troisième trimestre 2020. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un bénéfice net de 100 millions de dollars sur la période, soit 31 cents par action. Ce chiffre est à comparer avec un bénéfice net de 387 millions de dollars, ou 1,16 dollar par action, lors du troisième trimestre 2019. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 6 cents, alors que le consensus FactSet tablait sur -8 cents.

SQUARE
Le spécialiste américain des paiements en ligne Square a dévoilé une performance trimestrielle meilleure que prévu. Au troisième trimestre, il a généré un bénéfice net de 36,5 millions de dollars, soit 7 cents par action, contre un profit de 29,4 millions de dollars, ou 6 cents par action, un an auparavant. Hors exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 34 cents, alors que le consensus Zachs s'élevait à 14 cents. Le chiffre d'affaires de Square a été plus dynamique que prévu, bondissant de son côté de 140% à 3,03 milliards de dollars.

T-MOBILE
T-Mobile a publié un bénéfice net au troisième trimestre 2020 en progression de 44% sur un an, à 1,25 milliard de dollars, soit 1 dollar par action, et multiplié par plus de 10 par rapport au trimestre précédent. Le chiffre d'affaires a lui augmenté de 6,9% par rapport au T3 2019 pour atteindre 19,27 milliards de dollars. Le consensus FactSet est ainsi largement battu, alors que celui-ci attendait un BPA de 46 cents et un chiffre d'affaires de 18,3 milliards. T-Mobile a également annoncé avoir dépassé pour la première fois la barre des 100 millions d'abonnés totaux.

UBER
Uber Technologies a dévoilé jeudi soir ses résultats au titre du troisième trimestre 2020. Ainsi, le spécialiste de la réservation de voitures avec chauffeur (VTC) a publié une perte nette de 1,09 milliard de dollars sur la période, ou -62 cents par action, à comparer avec une perte nette de 1,16 milliard de dollars, ou -68 cents par action, un an plus tôt. Le consensus Zacks attendait une perte de 60 cents par action entre juillet et septembre 2020.