Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - Plus forte hausse depuis janvier : Jerome Powell nourrit les espoirs d'une baisse des taux

AOF - 05 juin 2019


(AOF) - Les marchés américains ont accru leurs gains en seconde partie de séance. Les indices ont passé la surmultipliée grâce au président de la Fed, qui prendra "les mesures qui s'imposent pour soutenir la croissance" dans le contexte de guerre commerciale. Ces déclarations vont dans le sens des anticipations du marché d’une réduction des taux cette année. Des espoirs d’un accord sur l’immigration avec le Mexique et les achats à bon compte sur les technos sont les autres facteurs de hausse. Le Dow Jones a progressé de 2,06% à 25 332,18 points et le Nasdaq Composite a gagné 2,65% à 25 332,18 points.

Tiffany & Co a progressé de 2,60% à 92,51 dollars malgré un profit warning causé par des ventes trimestrielles décevantes. Les investisseurs ont préféré focaliser leur attention sur une autre annonce, plus brillante à leurs yeux : la progression de 5% du dividende à 0,58 dollar par action au titre de ce premier trimestre. Au premier trimestre de son exercice, le joaillier new new-yorkais a dégagé un bénéfice net en baisse de 12% à 125 millions de dollars, soit 1,03 dollar par action. Les revenus ont baissé de 3% à 1 milliard de dollars contre un consensus de 1,01 milliard.

Les chiffres économiques du jour


Les commandes à l’industrie ont reculé de 0,8% en avril. Cette baisse est plus faible que prévu, le consensus Reuters s’élevant à -0,9%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


CVS

La chaîne de pharmacies CVS Health a indiqué que l'intégration de l'assureur Aetna, racheté en décembre 2017, permettra de générer entre 300 et 350 millions de dollars de synergies cette année et environ 800 millions de dollars en 2020. Le groupe a par ailleurs confirmé ses objectifs 2019 d'un bénéfice par action ajusté compris entre 6,75 et 6,90 dollars pour des revenus entre 2151,2 et 254,4 milliards de dollars. Il cible un bénéfice par action ajusté supérieur à 7 dollars en 2020, une croissance de celui-ci de 5% en 2021 et entre 10% et 15% en 2022 et au-delà.

FIAT CHRYSLER

Le fonds activiste Ciam, qui se revendique actionnaire de Renault, a fait part de ses griefs quant au projet de fusion proposé par Fiat Chrysler Automobiles (FCA). " Cette opération profite bien plus à Fiat Chrysler Automobiles qu'à Renault, tant d'un point de vue industriel que d'un point de vue financier ", a ainsi écrit Catherine Berjal, la présidente de CIAM, dans un courrier adressé lundi au Conseil d'administration de Renault.

MATTEL
Bemis Company remplacera Mattel dans le S&P 500, et Mattel remplacera Bemis dans le S&P MidCap 400 avec effet avant l'ouverture des marchés le vendredi 7 juin, a annoncé le S&P Dow Jones.


TIFFANY & CO
Le joaillier Tiffany & Co a abaissé ses prévisions annuelles à l’occasion de la publication des résultats du premier trimestre en raison de dépenses plus faibles de la part des touristes. Il cible une croissance du bénéfice par action située entre 0% et 5% contre environ 5% auparavant. Les ventes à surface comparable sont attendues en progression de 0% à 5%. Au premier trimestre, le bénéfice net a reculé de 12% à 125 millions de dollars, soit 1,03 dollar par action. Les revenus ont baissé de 3% à 1 milliard de dollars contre un consensus de 1,01 milliard.