Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - Rebond technique

AOF - 31 octobre 2018


(AOF) - Les marchés américains ont confirmé leur rebond mardi. Les investisseurs ont provisoirement mis de côté les tensions commerciales, domaine dans lequel tout est possible : nouveaux droits de douanes sur les produits chinois ou accord. Même si ce dernier scénario semble peu probable avant les élections de mi-mandat. Si le rebond de mardi est " technique " après la rechute des indices en séance la veille, il s’explique aussi par de bons résultats : Coca-Cola, Under Armour… Le Dow Jones a gagné 1,77% à 24 874,64 points. Le Nasdaq a grimpé de 1,58% à 7 161,65 points.

Coca-Cola n'a pas besoin d'atteindre l'explosion promise des ventes des futures sodas au cannabis pour faire parler de lui. Le numéro un mondial de la boisson non alcoolisée a suscité l'intérêt de Wall Street en dévoilant ce matin des résultats trimestriels supérieurs au consensus. En Bourse, cette pétillante performance fait recette. Le titre a gagné 2,54% à 47,64 dollars. Le géant américain a su épouser un air du temps teinté d'hygiénisme en multipliant les lancements, à grand renfort marketing, des nouvelles déclinaisons sans sucre de ses sodas vedettes, Coca-Cola, Sprite et Fanta.

Les chiffres économiques du jour

L’indice de confiance du consommateur du Conference Board a progressé à 137,9 en octobre contre 135,3 en septembre et un consensus Reuters s’élevant à 136.

Aux Etats-Unis, l'indice S&P CoreLogic Case-Shiller, qui mesure l'évolution des prix immobiliers dans les 20 principales agglomérations américaines, a progressé de 5,5% en août après +5,9% en juillet. Les économistes s'attendaient à une hausse de 5,8%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


COCA-COLA
Coca-Cola a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, soutenus par le succès de ses boissons sans sucre, de ses eaux minérales et des boissons énergisantes. Au troisième trimestre, le bénéfice net part du groupe a progressé de 29% à 1,88 milliard de dollars. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 58 cents par action, contre un consensus de 55 cents. Le chiffre d'affaires a reculé de 9% à 8,25 milliards. Le marché tablait sur 8,17 milliards. En organique, la croissance s'est établie à 6%.

PFIZER

Pfizer a publié des résultats trimestriels contrastés et abaissé la limite haute de sa prévision de chiffre d'affaires annuel. Au troisième trimestre, le laboratoire pharmaceutique américain a réalisé un bénéfice net en hausse de 45% à 4,11 milliards de dollars, soutenu en partie par une fiscalité plus avantageuse. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 78 cents, au-dessus du consensus qui le donnait à 75 cents. Le chiffre d'affaires, en revanche, a déçu. Il a progressé de près d'1% à 13,3 milliards alors que Wall Street tablait sur 13,53 milliards.

UNDER ARMOUR

Under Armour a revu à la hausse ses prévisions de bénéfices pour 2018, après les résultats du troisième trimestre qui ont dépassé les estimations. Le bénéfice par action ajusté pour l'ensemble de l'exercice est désormais attendu entre 19 cents et 22 cents, contre une fourchette de 16 à 19 cents auparavant.

WALMART

Walmart lance de nouvelles initiatives dans le but d'accélérer l'entrée et la sortie des clients du magasin pendant la période des fêtes de fin d'année. Première initiative, le service "Check Out With Me" ; une option de paiement plus rapide qui permet aux clients de contourner les longues files d'attente. Concrètement, certains employés seront placés avec des terminaux de paiement dans les endroits les plus fréquentés du magasin, permettant aux clients d'acheter des articles dans ce rayon, sans passer par les caisses centrales.