Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - Wall Street a terminé en légère baisse

AOF - 01 mars 2019


(AOF) - Les marchés actions américains ont clôturé la séance en baisse ce jeudi, pénalisés par plusieurs résultats d’entreprises, qui sont ressortis inférieurs aux attentes, à l’image de HP qui cède 17,28% et signe le plus fort repli de l’indice S&P 500. Ainsi, les statistiques favorables du jour ont été reléguées au second plan. La croissance de 2,6% au quatrième trimestre a moins ralenti que prévu. Par ailleurs, le PMI de Chicago est supérieur aux attentes. Le Dow Jones a cédé 0,27% à 25 916 points tandis que le Nasdaq Composite a reculé de 0,29% à 7 532,53 points.

HP Inc (-16,31% à 19,96 dollars) enregistre de loin la plus mauvaise performance de l’indice S&P 500 en raison de ventes et de perspectives inférieures aux attentes. Cette déception a d’autant plus d’impact qu’elle trouve son origine dans les fournitures pour imprimantes, une activité particulièrement lucrative pour le groupe américain, qui fabrique aussi des ordinateurs. « À court terme, le titre devrait baisser parce que la déception au niveau des fournitures a été une surprise pour nous et pour de nombreux investisseurs », a commenté UBS.

Les chiffres économiques du jour


Les Etats-Unis ont enregistré au quatrième trimestre une croissance de 2,6% contre un consensus Reuters de +2,3% et +3,4% au troisième trimestre.

L’indice des directeurs d’achat pour la région de Chicago est ressorti à 64,7 en février, ressortant nettement au dessus du consensus Briefing (57,5) et de son niveau de janvier : 56,7.

225 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées lors de la semaine dernière, à comparer avec un consensus Reuters de 220 000 et 217 000, la semaine précédente, chiffre révisé de 216 000.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


BOEING
Boeing et International Airlines Group (IAG), société-mère de British Airways, annoncent que la compagnie britannique s’est engagée à acheter jusqu’à 42 exemplaires du Boeing 777X. Il s’agit de 18 commandes fermes et 24 options d’achat. « British Airways rejoint ainsi un groupe de compagnies de premier plan qui ont choisi le nouveau 777-9, un appareil qui, lors de sa présentation prévue le mois prochain, sera le plus grand et le plus efficient des biréacteurs en service dans le monde », s’est félicité Boeing.

BRISTOL-MYERS SQUIBB

Le fonds d'investissement américain Wellington Management a annoncé son opposition au rachat de Celgene par Bristol-Myers Squibb. Le fonds, qui détient 8,3% de Bristol-Myers Squibb, estime que cette transaction conduirait les actionnaires à prendre trop de risques. Il existe, selon lui, d'autres voies pour dégager de la valeur. Début janvier, le géant pharmaceutique avait annoncé son intention de racheter son concurrent américain pour 74 milliards de dollars, en actions et en numéraire.

HP

HP Inc est attendu en forte baisse à Wall Street en raison de ventes et de perspectives décevantes. Au premier trimestre, clos fin janvier, société spécialisée dans les ordinateurs personnels et les imprimantes a réalisé un bénéfice net en repli de 58% à 803 millions de dollars, soit 51 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice a atteint 52 cents par action, en ligne avec le consensus FactSet. Attendu par le marché à 14,80 milliards de dollars, son chiffre d'affaires a augmenté de 1% (+2% à change constants) à 14,71 milliards de dollars.

JC PENNEY

JC Penney a enregistré des résultats du quatrième trimestre plus solides que prévu. Ainsi le groupe a affiché un bénéfice de 18 cents par action, en baisse de 68 % par rapport à la même période l'an dernier, mais 7 cents au-dessus des prévisions de Walls Street. JC Penney a également déclaré que les ventes des magasins comparables ont chuté de 4 % par rapport à la même période l'année dernière. Les analystes attendaient un repli de 4,3 %.

LIBERTY GLOBAL

Liberty Global a annoncé la cession de ses activités suisses, UPC Switzerland, à Sunrise Communications, pour un montant de 6,3 milliards, de francs, en incluant la dette. "C'est un grand moment pour le consommateur suisse car la qualité du réseau, l'innovation produit et l'expérience client sont au cœur des deux entreprises", a commenté Mike Fries, CEO du groupe, qui précise que le produit net de la vente devrait être affecté aux besoins généraux de l'entreprise.

SQUARE
Le spécialiste américain des paiements en ligne Square a publié des prévisions trimestrielles décevantes. Au quatrième trimestre, il a essuyé une perte nette de 24 millions de dollars soit 7 cents par action contre une perte de 16 millions de dollars ou 4 cents par action un an auparavant. Hors exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 14 cents, soit 1 cents de mieux que le consensus. Le chiffre d'affaires de Square a bondi de son côté de 51% à 933 millions de dollars.

TESLA
Elon Musk, le directeur général de Tesla, a promis une grande annonce pour aujourd'hui sur son compte Twitter. Il est toutefois resté bien mystérieux sur le sujet de cette communication. Rappelons que le dirigeant est au cœur d’un nouveau conflit avec le gendarme américain de la Bourse (SEC). En effet, l’institution s’est plaint d’un tweet récent et inexact dans lequel l’excentrique directeur général affirmait que Tesla pourrait atteindre les 500 000 voitures produites en 2019, alors que le groupe ne visait jusque-là que 400 000 unités.

WALT DISNEY
Le groupe Walt Disney serait, selon Variety citant des sources, en discussion en vue d'un rachat de la participation de 10% de WarnerMedia, filiale d'AT&T, dans la plate-forme de divertissement en ligne Hulu.