Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - Wall Street plombé par une mauvaise statistique

AOF - 05 mars 2019


(AOF) - Wall Street a clôturé dans le rouge lundi. Les indices ont été impactés par une baisse surprise des dépenses de construction de décembre (-0,6% contre +0,3% attendu). Surtout, les investisseurs s’interrogent sur les contours de l’accord qui permettra de mettre fin au conflit commercial opposant la Chine et les Etats-Unis. Selon le Wall Street Journal, Donald Trump et Xi Jinping pourraient se rencontrer le 27 mars prochain afin d’enterrer formellement la hache de guerre. Au son de la cloche, le Dow Jones a perdu 0,79% à 25 819,65 points et le Nasdaq Composite a cédé 0,23% à 7 577,57 points.

Biogen a signé un accord pour l'acquisition de Nightstar Therapeutics, un laboratoire spécialisé dans les maladies oculaires rares basé au Royaume-Uni, pour une valeur totale d'environ 800 millions de dollars en numéraire. Biogen propose 25,50 dollars par action Nightstar, soit une prime de 68% par rapport au cours de clôture de vendredi. Le groupe américain, qui financera cette acquisition avec sa trésorerie disponible, vise une finalisation de l’opération d’ici la mi-2019. Comme il est de coutume dans ce genre d'opération, l'action de la cible a bondi et s'est vite rapproché du prix cible proposé par l'acheteur. Ainsi, Nightstar Therapeutics s'est adjugé 66,09% à 25,18 dollars à Wall Street. De son côté, les actionnaires de Biogen se montrent moins enthousiastes : le titre a reculé de 2,05% 327,26 dollars.

Les chiffres économiques du jour


Aux Etats-Unis, les dépenses de construction ont reculé de 0,6% en décembre 2018, après une hausse de 0,8% en novembre. Le consensus Reuters anticipait une hausse de 0,2% pour le mois de décembre.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AMAZON.COM

Amazon prévoit de lancer une nouvelle chaîne de supermarchés alimentaires aux Etats-Unis, selon le Wall Street Journal. Et ce, avant la fin de l'année 2019, avec un premier magasin basé à Los Angeles. Afin d'accélérer rapidement son déploiement, Amazon serait par ailleurs prêt à racheter des chaînes régionales de distribution, qui gèrent au moins une dizaine de magasins, toujours selon le média.


BARRICK GOLD/NEWMONT MINING 
Le conseil d'administration de Newmont Mining juge que l’offre non sollicitée de son concurrent Barrick Gold n’était pas dans l’intérêt des actionnaires. Le groupe minier avait présenté la semaine dernière une offre de rachat uniquement en actions de 17,85 milliards de dollars. Newmont Mining explique en particulier que son offre de rachat de Goldcorp serait plus créatrice de valeur.

NASDAQ

Un peu moins d'un mois après Euronext, Nasdaq a relevé à son tour son offre sur la Bourse d'Oslo, proposant désormais 158 couronnes norvégiennes contre 152 couronnes norvégiennes. La Bourse américaine s'aligne ainsi sur le prix proposé par Euronext, le 11 janvier. Elle a par ailleurs réduit le taux d'acceptation de son offre à au moins les deux tiers du capital contre au moins 90% auparavant. Son offre a été prolongée jusqu'au 29 mars.

TESLA
Tesla n'est pas parvenu à rebondir et a poursuivi sur sa mauvaise lancée de vendredi dernier (-7,84%). Le constructeur américain de véhicules électriques avait annoncé qu’il allait finalement proposer une version de sa Model 3 à 35 000 dollars. Le tout, au prix de la fermeture de nombreux concessionnaires. En parallèle, Elon Musk a déclaré que Tesla ne devrait pas être rentable au premier trimestre de son exercice, comme il l'anticipait auparavant.