Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Baisse attendue d'environ 2%, le Coronavirus affole les compteurs

AOF - 21 septembre 2020


(AOF) - Les marchés américains sont attendus en forte baisse. Les investisseurs s’inquiètent du risque d’un reconfinement dans plusieurs pays en raison de la forte résurgence des cas d’infection de Covid-19. 850 000 personnes sont reconfinées à Madrid et la pression monte au Royaume-Uni pour que le gouvernement fasse de même. Aux Etats-Unis, le cap des 200 000 morts est proche. Du côté des valeurs, le constructeur de camions électriques et à hydrogène Nikola devrait être lourdement sanctionné après le départ de son fondateur. Les futures sur le S&P500 sont en repli de près de 2%.

Vendredi à Wall Street


Les marchés actions américains ont clôturé dans le rouge vendredi, pénalisés par des prises de bénéfices. L’inquiétude concernant l’impact de l’évolution de la crise sanitaire sur l’économie refait son apparition. Côté indicateurs, l'indice de confiance des consommateurs du Michigan pour le mois de septembre est ressorti au-dessus des attentes. Au final, le S&P500 et le Nasdaq ont accusé leur troisième semaine consécutive de baisse. Le Dow Jones a abandonné 0,88% à 27 657,42 points. Le Nasdaq a cédé 1,07% à 10 793,28 points.

Les chiffres macroéconomiques

Le président de la Fed, Jerome Powell s'exprimera à 16 heures.

Les valeurs à suivre

BANQUES

Les banques américaines sont attendues en baisse. Plusieurs grands établissements bancaires mondiaux ont participé à près de 2 100 milliards de dollars de transactions suspectes entre 2000 et 2017 selon des documents obtenus par BuzzFeed et ayant fait l’objet d’une enquête du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ). JPMorgan, HSBC, Standard Chartered Bank, Barclays, Deutsche Bank et Bank of New York Mellon sont nommées dans ces documents.

BOEING

Goldman Sachs estime que le secteur aéronautique offre toujours des opportunités d'investissement intéressantes. Malgré la crise du Covid-19, le broker considère qu'une baisse importante des budgets de défense est improbable. Il évoque également les perspectives favorables de l'aviation commerciale à moyen terme. Goldman Sachs a donc ajouté Boeing sur sa " Conviction List " et réitéré sa recommandation d'Achat. L'analyste explique que l'avionneur américain, qui a sous-performé ces dernières semaines, pourrait notamment profité à court terme d'annonces favorables sur le dossier du 737 MAX.

NIKOLA

La séance promet d'être intense pour Nikola. Le constructeur de camions électriques et à hydrogène a annoncé dimanche la démission de Trevor Milton, son fondateur et président exécutif. Ce départ fait suite à des accusations de fraude, ce que l'intéressé dément. Trevor Milton est remplacé avec effet immédiat par Stephen Girsky, membre du Conseil d'Administration de Nikola et ancien vice président de General Motors.

ORACLE
Oracle va prendre une participation de 12,5 % dans TikTok Global (partage de vidéos), dont l'application était menacée de suspension aux Etats-Unis. Par la même occasion, il deviendra le fournisseur de cloud sécurisé de la société chinoise. " Nous sommes confiants à 100% dans notre capacité à fournir un environnement hautement sécurisé à TikTok et à garantir la confidentialité des données aux utilisateurs américains de TikTok, et aux utilisateurs du monde entier " a déclaré la directrice générale d'Oracle, Safra Catz.