Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Hausse attendue après la croissance au troisième trimestre

AOF - 28 novembre 2018


(AOF) - Les marchés sont attendus en hausse et les futures ont pris de l'altitude après la salve de statistiques de 14h30. Comme attendu, la croissance au troisième trimestre a été confirmée à 3,5%, mais l'indice des prix PCE, hors alimentaire et énergie, a été révisé à la baisse. Les investisseurs espèrent qu'un accord commercial sera trouvé avec la Chine après la propos tenus hier du conseiller économique de Donald Trump, Larry Kudlow. 30 minutes avant la cloche, les futures sur le S&P 500 gagnent 0,41% à 2694,50 points et ceux sur le Nasdaq Composite, 0,57% à 6751 points.

Hier à Wall Street


Wall Street a fini en légère hausse grâce une lueur d’espoir dans l’atteinte d’un accord commercial entre les USA et la Chine. Le conseiller économique de Donald Trump, Larry Kudlow, a déclaré qu’il considérait le dîner prévu samedi avec le président chinois, comme l’occasion de « tourner la page » de la guerre commerciale, rapporte Reuters. L’administration américaine souffle le chaud et le froid, Donald Trump ayant indiqué quelques heures auparavant qu’il devrait relever de nouveau les droits de douanes. Le Dow Jones a gagné 0,44% à 24 783,73 pts et le Nasdaq Composite, 0,01% à 7082,70 pts.

Les chiffres macroéconomiques

L'économie américaine a enregistré une croissance de 3,5% au troisième trimestre 2018, selon une seconde estimation. Elle est conforme au chiffre initial et au consensus Reuters.

L'indice des prix PCE, c'est-à-dire l'inflation lié à la consommation, hors alimentaire et énergie a augmenté de 1,5% aux Etats-Unis au troisième trimestre contre +2,1% au deuxième trimestre. Il avait été annoncé en hausse de 1,6% en première estimation.

Les Etats-Unis ont enregistré un déficit commercial de 77,2 milliards de dollars en octobre contre 76,3 milliards de dollars en septembre.

Les stocks des grossistes ont augmenté de 0,7% en octobre aux Etats-Unis après une progression de 0,6% en septembre, chiffre révisé de +0,3%.

Les ventes de logements neufs en octobre sont attendues à 16 heures et le discours du président de la Fed devant l'Economic Club de New-York à 18h. 


Les valeurs à suivre


FORD
Ford a reporté au 10 décembre prochain sa décision finale concernant le plan de reprise de son site de Blanquefort, situé près de Bordeaux. Ce délai devrait permettre au groupe belge Punch Powerglide de revoir sa proposition. Dans un communiqué, Ford se dit « prêt à envisager toute amélioration substantielle du business plan proposé ». Le site de Blanquefort, qui compte environ 900 salariés, est spécialisé dans les transmissions automatiques.

SALESFORCE
Carton plein hier soir pour le fournisseur de solutions de gestion de la relation client à distance Salesforce : objectifs annuels de nouveau relevés et prévisions pour le prochain exercice et résultats trimestriels meilleurs que prévu. Pour l'exercice 2019, les ventes sont anticipées entre 13,23 et 13,24 milliards de dollars, en progression de 26% contre de 13,125 et 13,175 milliards de dollars auparavant. Il cible un bénéfice par action ajusté de 2,60 à 2,61 dollars contre de 2,50 à 2,52 dollars précédemment.

TIFFANY

Tiffany est attendu en net repli à l'ouverture après l'annoncé de ventes décevantes liées aux faibles dépenses des touristes chinois. Au troisième trimestre, clos fin octobre, le bénéfice net a reculé de 5,6% à 94,9 millions de dollars, soit 77 cents par action. Les analystes tablaient sur ce montant. Le chiffre d'affaires net a progressé de 3,5% à 1,01 milliard. Le consensus tablait sur 1,05 milliard.