Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Importants gains attendus, le " pire des scénarios " ne l'est pas pour la tech et la santé

AOF - 04 novembre 2020


(AOF) - Les Bourses américaines sont attendues en nette hausse, le " pire des scénarios " s'est pourtant réalisé lors de l'élection présidentielle américaine. La course à la Maison Blanche reste en effet indécise et pourrait se terminer devant les tribunaux. La possibilité d'un échec de Joe Biden a en particulier devrait galvaniser les valeurs technologiques, menacées par les démocrates d'une accentuation de la réglementation. Autre poids lourd de la cote, la santé pourrait échapper à une réforme radicale. A quelques minutes de l'ouverture, les futures sur le S&P 500 progressent de 1,80%.

 

Hier à Wall Street


Les marchés américains ont fini en très nette hausse. Contrairement à la population qui, pour une partie du moins, semble se préparer à un résultat incertain, les investisseurs penchent eux pour une nette victoire, que ce soit des démocrates ou des républicains. Seule la possibilité d'une "cohabitation" entre la Maison Blanche et le Sénat peut susciter l'inquiétude. Dans ce contexte d'effervescence, le peu de résultats trimestriels et de statistiques n'ont guère eu d'impact. Le Dow a gagné 2,06% à 27 480,03 points, et le Nasdaq de 1,85% à 11 160,57 points.

Les chiffres macroéconomiques

Le secteur privé américain a créé 365 000 emplois au mois d'octobre, selon le cabinet ADP. Les économistes tablaient sur 600 000 créations de postes après 753 000 (chiffre révisé de 749 000) au mois de septembre.

Les Etats-Unis ont enregistré un déficit commercial de 63,9 milliards de dollars en septembre contre -67 milliards de dollars en août et un consensus de -63,8 milliards de dollars.

Les indices des directeurs d'achat (IHS Markit) pour les secteurs des services et Composite à 15h45 et de l'indice des directeurs d'achat (ISM) pour les services à 16 heures.

Les valeurs à suivre


CANOPY GROWTH
Les titres des producteurs de cannabis pourraient perdre du terrain, les investisseurs sanctionnant l'absence de vague bleue. Pourtant, l’Arizona, le New Jersey, le Montana et le Dakota du Sud ont voté pour approuvé la vente de marijuana aux adultes à des fins récréatives tandis que le Missippi a approuvé sa vente dans un cadre médical. Si le Sénat était devenu démocrate, les investisseurs auraient cependant pu espérer des lois plus favorables pour la marijuana. L'ETF sur l'herbe a bondi de 12,5% en un mois dans la perspective d'une vague bleue, contre +1,78% pour le S&P500.


HILTON
Hilton a publié une perte au troisième trimestre 2020 de 79 millions de dollars, soit -28 cents par action, après un bénéfice de 288 millions, ou 1 dollar par action, l'an passé à la même époque. En données ajustées, le bénéfice par action de l’hôtelier s'établit à 6 cents, contre un consensus FactSet de 4 cents. Le chiffre d'affaires a en revanche déçu les attentes: il a chuté de 61% à 933 millions de dollars, alors que le consensus tablait sur 963,5 millions. Le revenu par chambre disponible (RevPAR) a lui aussi déçu: il a reculé de 59,9% à 44,95 dollars, contre 47,50 attendus.

UBER/LYFT
Uber et Lyft bondissent en préouverture des marchés actions américains. Les géants américains de la réservation de voitures avec chauffeur (VTC) profitent du vote favorable des électeurs de Californie leur permettant de maintenir leur modèle économique basé sur l’utilisation de travailleurs indépendants, rapporte la presse américaine. Ils ne seront donc pas obligés de les requalifier en salariés.

WENDY'S

La chaîne de fast-food Wendy's a enregistré un bénéfice net au troisième trimestre de 39,8 millions de dollars, soit 17 cents par action, après 46,1 millions, ou 20 cents par action, l'an passé à la même époque. Le BPA ajusté est ressorti à 19 cents, contre 17 cents attendus par le consensus FactSet. Le chiffre d'affaires, bien qu'en hausse de 3,27% sur un an à 452,2 millions de dollars, a en revanche manqué de peu le consensus de 454 millions. En organique, la croissance des ventes reste malgré tout meilleure qu'attendu: +6,1% au niveau mondial (consensus: +5,4%), et +7% aux Etats-Unis.