Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - La fête continue

AOF - 02 janvier 2020


(AOF) - Les indices américains devraient débuter l'année 2020 dans le vert. Vers 15h, les futures sur le Dow Jones, le Nasdaq et le S&P 500 étaient en hausse de 0,59%, 0,87% et 0,62% respectivement. L'année a d'ores et déjà bien commencé avec des inscriptions au chômage en légère baisse la semaine dernière sans compter la perspective de l'accord commercial partiel entre Chine et Etats-Unis, que Donald Trump a dit vouloir signer mi-janvier. Enfin, les marchés devraient également être portés par la politique monétaire accommodante annoncée par la banque centrale chinoise.

 

Mardi à Wall Street


Les marchés américains ont clôturé une année 2019 exceptionnelle sur une note positive. Après plusieurs mois marqués par les incertitudes liées au conflit commercial Chine-Etats-Unis, au Brexit, et à la situation économique, les marchés achèvent donc l'année dans le calme, et à des niveaux historiquement hauts. 2020 sera principalement marquée par l'élection présidentielle, durant laquelle Donald Trump essaiera de briguer un deuxième mandat. Le Dow Jones a clôturé en hausse de 0,27% à 28 538,44 pts. Sur l'année, l'indice a bondi de 27%. Le Nasdaq a gagné 0,3% à 8 972,60 pts (+32% en un an).

Les chiffres macroéconomiques


Le nombre de nouveaux demandeurs d'emploi a légèrement diminué au Etats-unis au mois de décembre à 222 000, contre 224 000 précédemment. La moyenne mensuelle de nouveaux demandeurs est elle en hausse à 233 250, au plus haut depuis janvier 2018. Le nombre de bénéficiaires des minima sociaux a également augmenté, passant de 1,72 millions à 1,73 millions (consensus à 1,72 millions).

A 15h30 heure de Paris sera également publié l'indice PMI manufacturier.

Les valeurs à suivre

AMD
Advanced Micro Devices (AMD) devrait débuter l'année 2020 comme il a terminé 2019, soit dans le vert. Le fabricant de puces a signé l'an dernier la meilleure performance du S&P500 avec un bond de 148%.

BOEING
Boeing abandonne sa place de numéro un mondial. Airbus a établi l'an dernier un nouveau record de livraisons, à 863 tandis que Boeing n'avait livré que 345 appareils à fin novembre, a révélé Reuters. Le groupe américain a été lourdement pénalisé par l'interdiction de voler de son 737 MAX suite aux deux catastrophes aériennes impliquant cet appareil. Airbus a bénéficié, lui, des succès commerciaux de ses A320, A321 et autres A350. En conséquence, le groupe européen s'empare de la place de premier constructeur aéronautique mondial que Boeing occupait depuis 2011.

GOLDMAN SACHS
Goldman Sachs a largement dominé un marché mondial du M&A en pleine santé en 2019. La banque américaine a participé à 1 333 milliards de dollars de transactions, soit près de 35% de part de marché, selon Refinitiv. Au total, plus de 3 850 milliards de dollars de deals ont été négociés dans le monde en 2019.

UPS
UPS s'attend à un nombre record de retours des colis de Noël. Le géant postal américain estime que 1,9 million de colis devraient être renvoyés en ce 2 janvier, qui est traditionnellement la "journée nationale des retours" aux Etats-Unis. Cela représenterait une hausse de 26% par rapport à l'an dernier, et le septième record consécutif. La cause principale de nombre croissant de retours est liée à la part toujours plus importante du e-commerce.