Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - La peur de l'inflation saisit les Bourses

AOF - 11 mai 2021


(AOF) - Wall Street est attendu en net repli à l’ouverture. Les investisseurs s’inquiètent de l’accélération de l’inflation en Chine et aux Etats-Unis. En Chine, les prix à la production ont grimpé en avril de 6,8% sur un an, soit leur plus forte progression depuis trois ans et demi. Dans ce cadre, l’inflation américaine d’avril sera demain au centre de toutes les attentions. Des chiffres supérieurs aux attentes vont conforter la spéculation d’un resserrement monétaire plus rapide que prévu de la Fed. Vers 14H55, les futures sur S&P 500 et Nasdaq 100 cèdent 1,3% à 4 128,5 points et 2% à 13 083 pts.

Hier à Wall Street

Wall Street a clôturé dans le rouge lundi. Le Dow Jones a abandonné quelques points, victime de prises de bénéfices après avoir atteint le seuil symbolique des 35 000 points. La séance a été plus rude pour les valeurs technologiques. Locomotives des marchés depuis le rebond débuté il y a un mois, elles souffrent du regain de craintes concernant l'accélération de l'inflation aux Etats-Unis. Les opérateurs redoutent un durcissement plus rapide que prévu de la politique monétaire de la Fed afin d'éviter la surchauffe de la première économie mondiale.

Les chiffres macroéconomiques

Aucun indicateur majeur n'est attendu.

Les valeurs à suivre

COMCAST
La chaîne NBC, filiale du groupe Comcast, a annoncé hier qu'elle ne diffuserait pas la prochaine cérémonie des Golden Globes en janvier 2022. Le jury de 90 journalistes qui compose la Hollywood Foreign Press Association, l'organisatrice de l'évènement, est au centre d'une vive polémique depuis plusieurs mois: accusé de manque de transparence et, surtout, de manque de diversité. Il ne compterait en effet aucun membre noir. Des réformes ont été adoptées récemment par la HFPA, mais considérées comme trop timides. Tom Cruise a notamment renvoyé ses trophées en signe de protestation.

L BRANDS
L Brands a annoncé sa scission en deux sociétés : Victoria's Secret et Bath & Body Works. L'opération devrait être achevée d'ici la fin août. Le groupe a également réalisé au premier trimestre 2021 un bénéfice par action ajusté de 1,25 dollar, contre une estimation comprise entre 0,85 et un dollar. Wall Street visait 93 cents. Le chiffre d'affaires est ressorti à 3,02 milliards, contre 1,65 milliard un an plus tôt. Le consensus le donnait à 2,84 milliards. Les ventes de Victoria's Secret ont atteint 1,55 milliard contre 893,6 millions un an plus tôt.

PFIZER/BIONTECH
La FDA a donné son autorisation pour étendre le vaccin Pfizer/BioNTech aux adolescents âgés de 12 à 15 ans aux Etats-Unis. Le vaccin était jusqu'ici autorisé en urgence pour les personnes âgées de plus de 15 ans. Les deux laboratoires ont également annoncé qu'une étude était actuellement en cours chez les moins de 12 ans et qu'ils espéreraient pouvoir déposer en septembre une demande pour la population pédiatrique de 2 à 11 ans aux Etats-Unis.

NOVAVAX
Lundi, Novavax a annoncé que son projet d'approbation de son vaccin contre la Covid-19 prendrait du retard par rapport à son calendrier initial. Fin mars, la biotech américaine avait déjà fait part de retard du fait d'un manque de matières premières pour assurer la production des doses, ce qui l'avait poussée à reporter de plusieurs semaines de la signature d'un contrat de livraisons de doses de son vaccin à l'Union européenne. En mars, Novavax déclarait que son vaccin était efficace à 89,7% contre les formes symptomatiques de la maladie, selon des essais cliniques menés au Royaume-Uni.

VIRGIN GALATIC
C’est la douche froide qui attend Virgin Galactic Holdings ce mardi sur la place de New York. En préouverture de Wall Street, l’action chute de 20%. Le groupe de tourisme spatial a dit qu’il étudiait le calendrier de son prochain vol d'essai après avoir identifié un potentiel problème technique. Cette annonce s'accompagne de résultats dans le rouge lors du premier trimestre 2021. Sur les trois premiers mois de l’année, Virgin Galactic a essuyé une perte nette de 130 millions de dollars, ou -55 cents par action (contre un consensus FactSet de -28 cents).