Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - L’avertissement d’Apple devrait peser à l’ouverture

AOF - 03 janvier 2019


(AOF) - Les marchés actions américains devraient ouvrir en territoire négatif, dans un contexte renouvelé d’aversion au risque. Les craintes concernant la santé de l’économie mondiale demeurent après les indicateurs décevants de la veille dans le secteur manufacturier en Chine et en zone euro. Les statistiques US mitigés du jour n’ont guère apporté de réconfort aux investisseurs, d’autant plus qu’Apple a lancé un avertissement sur son chiffre d’affaires trimestriel. Vers 15h10, les futures sur indices pointent un S&P 500 en baisse de 0,86% et un Nasdaq Composite en repli de 1,57%.

Hier à Wall Street


Wall Street a débuté l'année 2019 par une séance incertaine. Les investisseurs ont joué la prudence après la publication d'indicateurs témoignant du ralentissement de l'économie mondiale. D’une part, l'activité manufacturière chinoise s'est contractée en décembre pour la première fois en 19 mois. D’autre part, les indices PMI manufacturier publiés en Europe sont également préoccupants. L'indice Dow Jones a gagné 0,08% à 23 346,24 points. Le S&P-500 a grimpé de 0,13% à 2 510,03 points. Le Nasdaq Composite a progressé de 0,46%, à 6 665,94 points.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, l'enquête ADP révèle que le secteur privé américain a créé 271 000 emplois en décembre 2018. Le consensus Reuters tablait sur 178 000 après 157 000 (chiffre révisé de 179 000) en novembre.

Aux Etats-Unis, 231 000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont été enregistrées au cours de la semaine du 29 décembre 2018. Les économistes tablaient sur 220 000 après 221 000 la semaine précédente (chiffre révisé de 216 000).

A 16h, Wall Street réagira aux dépenses de construction de novembre et surtout à l'indice ISM des directeurs d'achat dans le secteur manufacturier de décembre.

Les valeurs à suivre

APPLE

Apple a lancé un avertissement sur son chiffre d'affaires au titre du premier trimestre de son exercice 2018-2019. La marque à la pomme a notamment pointé du doigt le ralentissement de ses ventes en Chine, où la situation économique se dégrade dans le sillage du conflit commercial l'opposant aux Etats-Unis.

BRISTOL-MYERS SQUIBB/CELGENE
Bristol-Myers Squibb a acquis son concurrent Celgene pour environ 74 milliards de dollars. Selon les termes de l'offre, le géant pharmaceutique américain propose aux actionnaires de Celgene une action BMS et 50 dollars en cash par titre, ce qui représente un montant de 102,43 dollars, soit une prime de 53,7% par rapport au cours de clôture du titre Celgene mercredi soir à Wall Street.

TESLA
JPMorgan a abaissé son objectif de cours de 225 à 220 dollars sur le titre Tesla, tout en maintenant son opinion Sous-pondérer, alors que le constructeur américain de véhicules électriques a déçu les attentes de livraisons au quatrième trimestre 2018. Ainsi, le groupe dirigé par Elon Musk a livré 90 700 voitures sur la période pour un consensus de 91 046 et des estimations de JPMorgan de 93 000. Le Model 3, véhicule clef pour l'avenir de Tesla, a vu ses livraisons progresser de 13% à 63 150 unités, pour un consensus de 63 698 unités et des attentes de JPMorgan de 65 000.