Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Léger rebond attendu à l'ouverture, nouvelle journée riche en résultats

AOF - 27 octobre 2020


(AOF) - Les indices boursiers américains devraient ouvrir en légère hausse mardi, alors que la journée est marquée par une nouvelle salve de résultats trimestriels. De plus, dans cette semaine pré-électorale riche, les espoirs de voir républicains et démocrates se mettre d'accord sur un nouveau plan de relance avant le 3 novembre, date de l'élection présidentielle, ne semble pas s'être complètement éteint. Enfin, les investisseurs peuvent aussi s'appuyer sur les bonnes commandes de biens durables de septembre. Ainsi les futures sur le Dow Jones et le Nasdaq gagnent respectivement 0,06% et 0,44%.

 

Hier à Wall Street


Déjà dans le rouge à l’ouverture, Wall Street a creusé ses pertes au cours de la séance. L’aversion au risque a dominé alors que la pandémie de Covid-19 s’intensifie aux Etats-Unis et en Europe, faisant planer le spectre de nouvelles mesures de confinement. En parallèle, rien de concret n’a encore été annoncé sur un nouveau plan de relance global américain et les statistiques du jour, notamment les ventes de logements neufs, étaient mauvaises. Au son de la cloche, le Dow Jones a abandonné 2,29 % à 27 685,38 points et le Nasdaq Composite a perdu 1,64 % à 11 358,94 points.

Les chiffres macroéconomiques


Aux Etats-Unis, les commandes de bien durables ont augmenté de 1,9% en septembre par rapport à août. Le marché attendait une hausse de 0,5%, après une +0,4% le mois précédent. Hors automobile, elles ont crû de 0,8% (consensus et mois d'août à +0,4% chacun). Hors défense, les commandes ont bondi de 3,4%, après +0,7% le mois précédent.

L'indice S&P 500 Case Shiller des prix immobiliers en août sera publié à 14h tandis que l'ndice de confiance des consommateurs du Conference Board en octobre sera dévoilé à 15h.

Les valeurs à suivre


3M
Après plusieurs trimestres difficiles, le géant de l'industrie et de la chimie, 3M, a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le groupe américain a réalisé un bénéfice net de 2,43 dollars par action et un chiffre d'affaires de 8,4 milliards. Wall Street tablait sur un BPA de 2,26 dollars et sur un chiffre d'affaires de 8,3 milliards. Les ventes ont grimpé de 4,5%. Elles ont progressé dans les soins de santé, les biens de consommation et les dispositifs de protection, comme les masques.

AIG
L'assureur américain AIG a annoncé son intention de scinder ses activités d'assurance vie et retraite et la nomination d'un nouveau directeur général. Peter S. Zaffino, actuel numéro 2 du groupe, deviendra Directeur général le 1er mars 2021 en remplacement de Brian Duperreault, qui sera nommé président du Conseil d'administration.

AMD - XILINX
Advanced Micro Devices a annoncé le rachat du fabricant de puces programmables Xilinx pour 35 milliards de dollars en titres. Le Wall Street Journal avait évoqué une telle opération le 9 octobre dernier. Selon les termes de l'accord, les actionnaires de Xilinx recevront 1,7234 action ordinaires d'AMD pour chaque action ordinaire de Xilinx. Sur la base de ce ratio d'échange, cela représente environ 143 dollars par action ordinaire de Xilinx contre 114,55 à la clôture, hier.

CATERPILLAR
Caterpillar a publié au troisième trimestre 2020 un bénéfice net de 668 millions de dollars, soit 1,22 dollar par action, contre 1,49 milliard, ou 2,66 dollars par action, l'an passé à la même époque. Le consensus de FactSet tablait sur un BPA de 1,17 dollar. Le chiffre d'affaires a chuté de 22,6 % à 9,88 milliards de dollars, mais reste supérieur au consensus de 9,73 milliards de dollars. La marge du bénéfice d'exploitation s'est élevée à 10%, en baisse de 5,8 points, le cash flow opérationnel était de 4,3 milliards de dollars à fin septembre et la trésorerie disponible de 9,3 milliards.

ELI LILLY
Eli Lilly & Co a publié des résultats trimestriels décevants en raison de la crise sanitaire. Au troisième trimestre 2020, le laboratoire pharmaceutique a réalisé un bénéfice net de 1,208 milliard de dollars contre 1,254 milliard un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 1,54 dollar. Le consensus était de 1,71 dollar. Le chiffre d'affaires a progressé de 5% à 5,741 milliards. WalL Street escomptait 5,875 milliards.

HARLEY DAVIDSON
Harley Davidson a levé le voile mardi sur des résultats nettement supérieurs aux attentes lors du troisième trimestre 2020. Ainsi, l'iconique constructeur américain de motos a enregistré sur la période un bénéfice net de 120 millions de dollars, soit 78 cents par action, contre un bénéfice net de 87 millions de dollars, ou 55 cents par action, un an plus tôt. En données ajustées, le bénéfice par action ressort à 1,05 dollar, dépassant largement les attentes du consensus FactSet (28 cents).

MERCK & CO
Merck & Co a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le laboratoire qui continue de travailler à la recherche anti-Covid a réalisé un bénéfice net de 2,94 milliards de dollars, ou 1,16 dollar par action, contre 1,9 milliard, ou 74 cents par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA ressort à 1,74 dollar, contre un consensus de 1,44 dollar. Le chiffre d'affaires est passé de 12,4 à 12,55 milliards. Wall Street visait 12,21 milliards.

PFIZER
Pfizer a dévoilé des résultats trimestriels contrastés. Au troisième trimestre, le bénéfice net du laboratoire pharmaceutique américain s'est établi à 2,2 milliards de dollars contre 7,7 milliards un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 72 cents, au-dessus du consensus qui le donnait à cents. Le géant américain a accusé un repli de 4% de son chiffre d'affaires à 12,1 milliards. Wall Street escomptait 12,3 milliards. Le groupe a été pénalisé par la Covid et la perte de brevets aux Etats-Unis, comme celui du Chantix (contre la cigarette).

STANLEY BLACK & DECKER
Stanley Black & Decker a publié un bénéfice net au troisième trimestre 2020 de 385,5 millions de dollars, soit 2,44 dollars par action - conforme au consensus FactSet - après 230,5 millions, ou 1,53 dollar par action, l'an dernier à la même période. Les ventes, en hausse de 6% à 3,85 milliards de dollars, ont en revanche déçu le consensus qui attendait 3,99 milliards. "Le troisième trimestre a été l'un des plus remarquables et mémorables de mes plus de 20 ans passés au sein de la société", a déclaré James M. Loree, le PDG du géant de l'outillage.