Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Léger repli attendu : accès de tension sino-américaine

AOF - 20 novembre 2019


(AOF) - Les marchés américains sont attendus en légère baisse. Les investisseurs s’inquiètent de l’absence d’accord commercial avec la Chine. Donald Trump a brandi hier soir la menace de nouveaux droits de douane si un accord n’était pas conclu. Le vote par le Sénat d'un texte soutenant les droits de l’homme à Hong Kong a en outre agacé Pékin. Le relèvement par les distributeurs, Lowe’s et Target de leur objectifs 2019 a cependant permis aux futures de limiter légèrement les pertes. Vers 15h05, les futures sur le S&P 500 cèdent 0,30%.

Hier à Wall Street


Les marchés américains ont clôturé en ordre dispersé. Le Dow Jones (-0,36% à 27 934,02 points) affiche la plus forte baisse parmi les principaux indices, affaibli par le secteur de la distribution. Home Depot a enregistré le repli le plus important de l'indice après un avertissement sur ses résultats. Autre valeur de la distribution, Kohl's a été aussi sanctionnée pour la même raison. Après les informations contradictoires de ces derniers jours sur les négociations commerciales, aucune nouvelle n'est à signaler sur ce front. Le Nasdaq Composite, en revanche, a gagné 0,24% à 8 570,66 points.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs se contenteront à 20h du compte rendu du dernier comité de politique monétaire de la Fed.

Les valeurs à suivre


ALIBABA

Le géant internet chinois va émettre 500 millions de nouvelles actions au prix de 176 dollars de Hong Kong, soit 180 dollars américains par ADS, ce qui lui permettra de lever 88 milliards de dollars de Hong Kong (10,17 milliards d'euros). Les titres seront admis la Bourse de Hong Kong le 26 novembre.

BOEING

A l'occasion du salon aéronautique de Dubaï, Boeing et Emirates ont annoncé la finalisation d'un accord concernant l'achat de 30 Boeing Dreamliner 787-9 pour un montant évalué à 8,8 milliards de dollars au tarif catalogue. Ces avions sont issus de la conversion d'une partie d'une précédente commande portant sur des 777X.

LOWE'S
Lowe’s a dévoilé au troisième trimestre, un bénéfice par action ajusté de 1,41 dollar, en hausse de 35,6% et supérieur aux attentes de 1,35 dollar. Le chiffre d’affaires est resté quasiment stable à 17,4 milliards. Les analystes attendaient 17,68 milliards. Dans le sillage de ces résultats, le groupe a relevé sa prévision de bénéfice annuel, attendu désormais entre 5,63 et 5,70 dollars contre entre 5,45 et 5,65 dollars auparavant.

TARGET
Target a rehaussé ses objectifs 2019 grâce à des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre. Sur cette période close début novembre, son bénéfice net a progressé de 14,8% à 714 millions de dollars, soit 1,39 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, son bénéfice par action s’est élevé à 1,36 dollar, dépassant largement le consensus Thomson Reuters s’élevant à 1,19 dollar. Le revenu de Target a augmenté de 4,7% à 18,67 milliards de dollars alors que le marché visait seulement 18,45 milliards de dollars.

URBAN OUTFITTERS

Urban Outfitters a dégagé au troisième trimestre un bénéfice par action ajusté de 0,56 dollar contre 0,70 dollar un an plus tôt. Les analystes attendaient 0,57 dollar. Le chiffre d'affaires a lui atteint 987,46 millions de dollars contre 973,53 millions au troisième trimestre 2018. Il ressort ainsi inférieur aux attentes de 1 milliard de dollars. A l'approche de l'ouverture de Wall Street, le groupe est attendu en forte baisse.