Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Léger repli attendu, la crise saoudienne continue de faire sentir ses effets

AOF - 17 septembre 2019


(AOF) - La Bourse américaine devrait prolonger son mouvement de baisse. L’onde de choc de l'attaque d’installations pétrolières stratégiques en Arabie saoudite continue de faire sentir ses effets sur l'appétit pour le risque. Les cours de l'or noir repartent cependant à la baisse (-1,22% à 62,13 euros), même s'il ne regagne qu'une fraction de leur hausse de lundi, plus de +14%. Du côté des valeurs, Corning est attendu en fort repli après son avertissement sur ses ventes. A un peu plus de 30 minutes de la cloche, les futures sur le S&P 500 perdent 0,21%.

Hier à Wall Street


Les marchés américains ont baissé à l’instar des autres places mondiales. L'attaque d'installations pétrolières saoudiennes, représentant 5% de l'offre mondiale, a provoqué une flambée des cours du pétrole. Si les Houthis ont revendiqué l’attaque, les Etats-Unis accusent l’Iran. Ce choc s'il perdurait pourrait bien provoquer la récession que tout le monde craint depuis plusieurs trimestres. Contre la tendance, les valeurs pétrolières perms aux indices de limiter leurs pertes. Le Dow Jones a clôturé en repli de 0,52% à 27 076,82 points et le Nasdaq Composite a reculé de 0,28% à 8 153,54 points.

Les chiffres macroéconomiques

Aucune statistique n'est attendue.

Les valeurs à suivre

BOEING

Selon les dernières perspectives de marché de Boeing, la Chine aura besoin de 8 090 nouveaux avions d'ici 2038, ce qui représente une valeur avoisinant les 1 300 milliards de dollars. En parallèle, le géant américain de l'aéronautique ajoute que la Chine aura également besoin de services commerciaux d'une valeur de 1 600 milliards de dollars.

CORNING 
Corning a revu en baisse ses prévisions 2019 pour son segment des télécommunications optiques. Ainsi, le groupe table désormais sur une diminution des ventes de 3% à 5%, par rapport à sa prévision précédente d'une croissance entre 1% et 5%. Selon Corning, "certaines entreprises clientes ont réduit leurs dépenses en deçà des niveaux prévus". Les analystes interrogés par FactSet s'attendent à des ventes de 4,37 milliards de dollars, soit une augmentation de 4,3 %.

KRAFT HEINZ
Le deuxième actionnaire de Kraft Heinz, le fonds d'investissement 3G Capital, a cédé 25,07 millions d'actions du géant de l'agroalimentaire.