Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les marchés américains devraient repartir de l’avant

AOF - 08 août 2019


(AOF) - Les marchés actions américains devraient ouvrir en légère hausse jeudi, dans un contexte de reflux de l’aversion au risque. Les rendements obligataires remontent, tout comme les cours du pétrole, et aucune nouvelle déflagration n’est à signaler du côté du conflit commercial sino-américain. Mieux : les exportations chinoises ont progressé en juillet et les inscriptions au chômage US ont affiché un recul surprise. Côté valeurs, les résultats de Lyft, AIG ou encore Viacom seront arbitrés. Vers 15h, les futures sur le Dow Jones et le Nasdaq Composite avancent respectivement de 0,33% et 0,45%.

Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont clôturé en ordre dispersé. Malgré le rebond de la veille, les investisseurs sont restés prudents face aux incertitudes concernant le commerce international. Par ailleurs, le repli des rendements obligataires a ravivé les inquiétudes sur les perspectives de l’économie mondiale. Côté valeurs, Weight Watchers a bondi après son point d’activité du deuxième trimestre. Walt Disney a lui déçu après son troisième trimestre. Au son de la cloche, le Dow Jones a perdu 0,09% à 26 007,07 points tandis que le Nasdaq Composite a gagné 0,38% à 7 862,83 points.

Les chiffres macroéconomiques


Aux Etats-Unis, 209 000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont été enregistrées à l'issue de la semaine close le 3 août. Les économistes tablaient sur 215 000 après 217 000 la semaine précédente (chiffre révisé de 215 000).

Les stocks des grossistes de juin sont attendus à 16h.

Les valeurs à suivre

AIG

American International Group (AIG) a dévoilé mercredi soir ses résultats du deuxième trimestre 2019. Ainsi, le groupe américain d'assurance et de services financiers a publié un bénéfice net de 1,1 milliard de dollars sur la période, ou 1,24 dollar par action, à comparer avec un bénéfice net de 937 millions de dollars, ou 1,02 dollar par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action atteint 1,43 dollar, dépassant les attentes du consensus FactSet (1,15 dollar).

BROADCOM/SYMANTEC

Le fabricant de semi-conducteurs Broadcom poursuivrait des discussions avancées pour racheter le spécialiste de la cybersécurité Symantec, selon les informations circulant dans la presse américaine. Le deal pourrait avoisiner les 10 milliards de dollars. Symantec est attendu en forte hausse à l'ouverture des marchés américains.

DBV TECHNOLOGIES

DBV Technologies retente sa chance avec Viaskin Peanut, un patch high tech contre les allergies à l'arachide. Ainsi, la biotech a déposé une nouvelle demande de licence biologique (BLA) auprès de l'Agence américaine des produits alimentaires et médicaments (FDA). Et ce, dans le calendrier qu'elle s'était fixée. Les investisseurs applaudissent.

FOX

Fox a dévoilé jeudi ses résultats du quatrième trimestre de son exercice. Sur la période, le groupe a dégagé un bénéfice ajusté de 62 cents par action, dépassant de 3 cents les estimations des analystes selon les données IBES de Refinitiv. Quant au chiffre d'affaires, il atteint 2,51 milliards de dollars, en hausse de 5%. Il ressort également supérieur aux attentes du marché qui s'établissaient à 2,47 milliards de dollars.

LYFT

La route semble se dégager pour Lyft. Le spécialiste américain de véhicules de transport avec chauffeur (VTC) a relevé mercredi soir ses objectifs annuels, à l'issue de ses résultats du deuxième trimestre. Le concurrent d'Uber ne prévoit plus qu'une perte d'exploitation ajustée de 850 à 875 millions de dollars en 2019 (contre 1,15 à 1,18 milliard précédemment) pour un chiffre d'affaires de 3,47 milliards à 3,50 milliards de dollars (contre 3,28 à 3,3 milliards auparavant).

SALESFORCE
Le spécialiste des logiciels dématérialisés de gestion de la relation client Salesforce a annoncé l’acquisition du concepteur de logiciels ClickSoftware Technologies pour près de 1,35 milliard de dollars. L’offre du groupe américain sera un mix de cash et de titres. L’opération est soumise aux autorisations habituelles. Elle devrait être finalisée au cours du trimestre fiscal de Salesforce se clôturant le 31 octobre prochain.

VIACOM

Viacom a dégagé, au titre de son troisième trimestre, un bénéfice net lié aux activités poursuivies de 538 millions de dollars ou 1,33 dollar par action, en hausse par rapport aux 511 millions de dollars ou 1,27 dollar par action un an auparavant. Le bénéfice par action ajusté est passé de 1,18 à 1,20 dollar et a dépassé le consensus FactSet (1,07 dollar). Les revenus sont passés de 3,24 milliards de dollars à 3,36 milliards de dollars, alors que les analystes tablaient sur 3,32 milliards de dollars.