Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les marchés américains sur leur lancée de vendredi

AOF - 28 septembre 2020


(AOF) - Les bourses américaines sont bien orientées en pré-ouverture de la séance de lundi, après leur belle performance de vendredi dernier. Sans indicateur macro-économique majeur, ce sont les espoirs autour d'un possible accord en vue sur le nouveau plan de relance qui devraient dicter la tendance de la journée. Nancy Pelosi, la Président de la Chambre des représentants, a en effet tenu un discours rassurant durant le weekend à ce propos. Un projet pourrait même être voté début octobre. Peu avant l'ouverture, les futures sur le Dow Jones et le Nasdaq gagnent respectivement 1,36% et 1,87%.

 Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont fini la séance de vendredi sur une belle hausse. Les indices ont pu compter sur les valeurs technologiques à l'image d'Apple. Si les inquiétudes concernant une seconde vague pandémique potentielle les marchés fondent aussi leurs espoirs sur une nouveau plan de relance. Au son de la cloche, le Dow Jones a progressé de 1,34% à 27 173,96 points et le Nasdaq Composite s'est adjugé 2,26% à 10 913,56 points.

Les chiffres macroéconomiques


La Fed de Dallas communiquera son indice manufacturier à 16h30.


Les valeurs à suivre


AMERICAN AIRLINES

Bonne nouvelle pour American Airlines. La compagnie aérienne américaine a obtenu un prêt auprès du gouvernement américain d'environ 5,5 milliards de dollars pour pouvoir traverser la crise du Covid-19. La compagnie pourrait obtenir jusqu'à 2 milliards de dollars supplémentaires en octobre.

BANK OF AMERICA
Pour la 10e édition, le Projet de Conservation des Œuvres d'Art de Bank of America apporte son soutien à travers le monde aux œuvres d'art qui nécessitent une restauration ou sont menacées de détérioration. Ce projet accorde des subventions aux musées et institutions culturelles pour la conservation d'œuvres de grande importance historique et culturelle. Dès aujourd'hui et jusqu'au 30 novembre, les organismes qui le souhaitent pourront déposer une candidature de subvention auprès de Bank of America afin d'obtenir un soutien en 2021.

CAESARS ENTERTAINMENT
Caesars Entertainment a déclaré lundi avoir lancé une offre de 30 millions d'actions dans le cadre d'une opération syndiquée. Les fonds levés seront utilisés pour les besoins généraux de l'entreprise, y compris l'éventuel rachat de William Hill. Le géant américain des casinos a confirmé ce lundi être en discussions avancées avec le bookmaker britannique en vue de racheter ce dernier pour 2,9 milliards de livres sterling (environ 3,2 milliards d'euros). Deutsche Bank et JP Morgan sont les garants de l'offre d'actions.

CLEVELAND-CLIFFS
Cleveland-Cliffs a acquis les activités américaines d'ArcelorMittal pour 1,4 milliard de dollars. Le spécialiste américain de l'extraction, l'enrichissement et la granulation du minerai de fer change d'envergure avec cette transaction qui signe un nouvel épisode du mouvement de consolidation du secteur sidérurgique. Les acteurs européens et américains de l'acier se renforcent pour réduire leur dépendance aux fluctuations de la demande et mieux résister à la faiblesse des prix liée à la concurrence chinoise.

DEVON ENERGY
Devon Energy et la société d'exploration d'hydrocarbures WPX Energy ont annoncé avoir signé un accord en vue d'une fusion entre égaux, dans le but de créer un géant de la production de pétrole non-conventionnel valorisé environ 12 milliards de dollars. Selon les termes de l'accord, les actionnaires de WPX recevront un ratio d'échange fixe de 0,5165 action ordinaire Devon pour chaque action ordinaire de WPX détenue. À l'issue de la transaction, les actionnaires de Devon détiendront environ 57 % de la société combinée et les actionnaires de WPX en détiendront environ 43 % après dilution.

FORD
Ford aurait demandé 500 millions d'euros de prêts garantis par les autorités allemandes afin de l’aider à traverser la crise du Coronavirus. C’est du moins ce qu’a rapporté lundi le quotidien Handelsblatt. Le constructeur automobile américain possède deux usines en Allemagne.

UBER
Uber a obtenu gain de cause devant la justice britannique. Le géant de la réservation de voitures avec chauffeur (VTC) retrouve ainsi sa licence d’exercer à Londres. Il a, en effet, répondu aux inquiétudes des autorités concernant l’identification de ses conducteurs et de leurs assurances.