Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Ouverture étale après les banques

AOF - 16 juillet 2019


(AOF) - Les marchés actions américains sont attendus proches de l'équilibre après la publication des résultats trimestriels de trois banques emblématiques de Wall Street, Goldman Sachs, JPMorgan et Wells Fargo. Les analystes sont en train de disséquer les performances de chacune et leurs premières conclusions orienteront sans nul doute la séance. Au chapitre économique, les ventes au détail ont grimpé plus que prévu en juin, signe de la résistance de l'économie américaine. Vers 15h05, les futures sur S&P 500 grappillent 0,02% à 3 018 points tandis que ceux sur Nasdaq 100 abandonnent 0,02% à 7 985 pts.

 

Hier à Wall Street


En repli à la mi-séance, les Bourses américaines ont finalement terminé en très légère hausse, les résultats de Citigroup étant accueillis sans enthousiasme. Après les records de ces dernières semaines, la poursuite de la tendance haussière dépend fortement de la capacité des sociétés américaines à publier des profits supérieurs au consensus. Wall Street a pourtant aussi pris connaissance d'un rebond plus important que prévu de l'indice manufacturier de la Fed de New-York. Le Dow Jones a gagné 0,1% à 27 359,19 points tandis que le Nasdaq Composite a grappillé 0,17% à 8 258,19 points.

Les chiffres macroéconomiques

Les prix des importations ont reculé de 0,9% en juin aux Etats-Unis, baissant plus que prévu : -0,7%.

Les ventes au détail ont progressé de 0,4 % en juin aux Etats-Unis, dépassant nettement le consensus Reuters : + 0,1 %. Le chiffre de mai a été réduit de +0,5 % à +0,4 %. Hors automobile, elles ont aussi augmenté de 0,4 % en juin, dépassant là aussi les attentes : +0,4 %.

La production industrielle et le taux d'utilisation des capacités de production en juin seront dévoilés à 15h15.

Les valeurs à suivre

GOLDMAN SACHS
Goldman Sachs a dévoilé des résultats meilleurs que prévu. Au deuxième trimestre, la célèbre banque d'affaires américaine a enregistré un bénéfice net part du groupe en recul de 6% à 2,2 milliards de dollars, soit 5,81 dollars par action. Le bénéfice par action est nettement supérieur au consensus FacSet s'élevant à 4,89 dollars, mais historiquement les deux chiffres sont très différents. Les revenus de Goldman Sachs ont reculé de 2% à 9,46 milliards de dollars, contre des attentes de 8,84 milliards de dollars.

JOHNSON & JOHNSON
Johnson & Johnson a réalisé au deuxième trimestre 2019 un bénéfice net en hausse de 42% à 5,607 milliards de dollars, ou 2,08 dollars par action, soutenu par un gain fiscal de 2 milliards lié à la vente de ses produits de fertilisation en juin 2018. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 2,58 dollars. Les analystes tablaient sur 2,46 dollars. Le chiffre d'affaires a reculé de 1,3% à 20,562 milliards. Le marché visait 20,293 milliards.

JPMORGAN
JPMorgan a dévoilé des résultats meilleurs que prévu. Au deuxième trimestre, le bénéfice net a progressé de 16% à 9,65 milliards de dollars, soit 2,82 dollars par action. Il a été soutenu par un avantage fiscal de 768 millions de dollars, soit 23 cents par action. Corrigé de cet élément, le bénéfice par action s'élève à 2,59 dollars, soit 9 cents de mieux que le consensus FactSet. Les revenus de JPMorgan ont augmenté 4% à 29,57 milliards de dollars, dépassant les attentes : 28,84 milliards de dollars. Les produits d'intérêt ont augmenté de 7% à 14,50 milliards de dollars.

TESLA
Tesla a baissé les prix de ses véhicules livrés en Chine pour soutenir ses ventes dans son second marché. Le premier prix d'une Model 3 a été abaissé de 377 000 yuans à 355 900 yuans (51 764 dollars). Les prix des Model S et Model X ont été réduits de 4% à respectivement 776 900 yuans et 790 900 yuans. Le prix de la Model 3 qui sera produite à Shanghai n'est pas modifié, révèle Bloomberg. De son côté Reuters indique le groupe a également réduit le premier prix de sa Model 3 aux Etats-Unis à 38 990 dollars.