Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Prudence avant la rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping

AOF - 29 novembre 2018


(AOF) - Les marchés actions américains sont attendus en baisse. Rassurés par les propos du président de la Fed, Jerome Powell, sur le rythme de relèvement des taux hier, les investisseurs devraient rester prudents en attendant la rencontre entre Donald Trump et son homologue chinois. La possibilité d’un accord sur le commerce international fait débat. Au niveau macroécomique, les revenus des ménages ont augmenté de 0,5% en octobre, contre +0,4% attendu. Vers 15h00, les futures sur indices signalent un S&P 500 en baisse de 0,17% à 2 736,75 points et un Nasdaq à -0,35% à 6 894,00 points.

 

Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont clôturé sur une bonne note hier. Les investisseurs ont été rassurés par les déclarations de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine. Selon lui, la banque centrale se rapproche de la fin de son cycle de relèvement des taux. Wall Street a également été soutenu par l'espoir d'un accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis. A l'agenda macroéconomique, la croissance s'est établie à 3,5% au troisième trimestre, conforme aux attentes. Le Dow Jones a gagné 2,50% à 25 366,43 points et le Nasdaq Composite, 2,95 % à 7 291,59 points.

Les chiffres macroéconomiques


Aux Etats-Unis, 234 000 nouvelles inscriptions au chômage ont été enregistrées lors de la semaine close le 24 novembre. Les économistes tablaient sur 218 000 après 224 000 la semaine précédente.

L'indice des prix à la consommation mesuré par les dépenses (PCE) des ménages a progressé de 0,2% en octobre aux Etats-Unis, après une hausse de 0,1% en septembre. Hors prix alimentaires et de l'énergie (dit "core"), l'indice a augmenté de 0,1%. Les économistes tablaient sur +0,2% après +0,2% en septembre.

Les revenus des ménages ont augmenté de 0,5% en octobre aux Etats-Unis, ressortant au dessus du consensus de 0,4%. Ils avaient déjà progressé de 0,2% en septembre. Leur consommation a, elle, progressé de 0,6%. Le consensus était de 0,4%, après une augmentation de 0,2% en septembre.

Les promesses de ventes immobilières en octobre seront connues à 16h.

Le compte rendu du dernier comité de politique monétaire de la Fed sera publié à 20h. 

Les valeurs à suivre

ABERCROMBIE & FITCH 

Abercrombie & Fitch a dévoilé ses résultats au titre du troisième trimestre 2018 (clos le 3 novembre). Ainsi, le groupe américain de prêt-à-porter a réalisé un bénéfice net de 23,9 millions de dollars, ou 35 cents par action, contre un bénéfice net de 10,1 millions, ou 15 cents par action, un an plus tôt. En données ajustées, le bénéfice par action est de 33 cents, dépassant nettement le consensus FactSet (20 cents). De son côté, le chiffre d'affaires s'établit à 861,2 millions de dollars (contre 859,1 millions un an plus tôt), surpassant là aussi les attentes du marché.


AMAZON

L'autorité allemande de la concurrence a annoncé l'ouverture d'une enquête pour abus de position dominante contre Amazon. Celle-ci vise à déterminer si le groupe de commerce en ligne abuse de sa position dominante vis-à-vis de distributeurs tiers qui utilisent sa plateforme en ligne. Elle fait suite à une enquête similaire ouverte par les autorités de l'Union européenne en septembre, qui visait à déterminer si Amazon avait tiré un avantage concurrentiel des données recueillies auprès des commerçants et des transactions.

DOLLAR TREE

La chaine de magasins discount Dollar Tree a dévoilé des ventes à surface comparable décevantes et abaissé ses objectifs annuels. Au troisième trimestre, clos début novembre, le groupe a enregistré un bénéfice net de 281,8 millions de dollars, soit 1,18 par action, contre 239,9 millions ou 1,01 dollar par action, un an plus tôt. Le bénéfice par action est supérieur au consensus FactSet s'élevant à 1,14 dollar. Les ventes trimestrielles ont augmenté de 4,2% à 5,54 milliards de dollars alors que les analystes anticipaient 5,55 milliards.

GUESS 

Guess est attendu en net repli à l'ouverture. Le groupe de mode s'attend à une amende comprise entre 42,4 et 46,6 millions de dollars pour solder une enquête de la Commission européenne sur ses pratiques en matière de distribution. Guess a par ailleurs creusé ses pertes au troisième trimestre. Elles sont ressorties à 13,4 millions de dollars, ou 17 cents par action, contre une perte de 2,86 millions, ou 4 cents par action un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a progressé de 10% à 605 millions de dollars, contre un consensus de 603 millions.

MICROSOFT

Microsoft a décroché un contrat avoisinant les 480 millions de dollars auprès de l'armée américaine afin de lui fournir des systèmes de réalité augmentée. Il s’agit de casques HoloLens AR. Ces équipements seront destinés à des missions de combat et d’entraînement.

WALT DISNEY

Le conseil d'administration de Walt Disney a annoncé une hausse de son dividende semestriel, passant ainsi de 0,84 dollar à 0,88 dollar par action. "Compte tenu de notre performance financière record au cours de l'exercice 2018, nous sommes heureux d'augmenter notre dividende aux actionnaires, tout en continuant d'investir pour notre croissance future avec l'acquisition imminente de 21st Century Fox et le développement continu de nos activités directes aux consommateurs" a déclaré Robert Iger, directeur général de Walt Disney.