Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Prudence avant le verdict des Midterms

AOF - 06 novembre 2018


(AOF) - Wall Street est attendu en légère baisse à l’ouverture. Les investisseurs sont suspendus aux résultats des élections de mi-mandat. Le consensus s’attend à ce que les démocrates ravissent la majorité à la chambre du des représentants mais échouent à contrôler le Sénat. Ce scénario ne devrait guère avoir d’impact sur les marchés. Au chapitre des valeurs, la salve de résultats d’aujourd’hui est bonne : Mylan, Eli Lilly, CVS, Archer Daniels Midland et Ralph Lauren ont battu le consensus. Vers 14h50, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 cèdent 0,17% à 2 734 pts et 0,26% à 6 931 pts.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont clôturé en ordre dispersé lundi. La prudence était de mise à la veille des élections de mi-mandat. Le contexte était également incertain en raison d’interrogations concernant le rythme du resserrement monétaire de la Fed et de l’évolution du conflit commercial sino-américain. Côté valeur, Apple a poursuivi sa descente. Sur le front des statistiques, l'indice ISM des services est ressorti meilleur que prévu au mois d’octobre. Au son de la cloche, le Dow Jones a pris 0,76% à 25 461,70 points tandis que le Nasdaq Composite a cédé 0,38% à 7 328,85 points.

Les chiffres macroéconomiques

Aucun indicateur n'est attendu.

Les valeurs à suivre

ARCHER DANIELS MIDLAND CO
Archer Daniels Midland a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le négociant en céréales a réalisé au troisième trimestre un bénéfice net en hausse de près de 180% à 536 millions de dollars. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 92 cents, au-dessus du consensus qui le donnait à 83 cents. Le chiffre d'affaires a progressé de 6,5% à 15,8 milliards de dollars. Wall Street visait 15,69 milliards. Le groupe a indiqué que son taux d'imposition avait augmenté, passant de 13% à 15%.

CVS HEALTH
CVS Health a affiché un bénéfice au troisième trimestre supérieur aux attentes, tiré par un bond des ordonnances. Les ventes sur ordonnances ont augmenté de 8 % pour s'établir à 1,39 milliard de dollars, tandis que le bénéfice par action ajusté a atteint 1,73 dollar. Les revenus ont augmenté de 2 % pour atteindre 47,27 milliards de dollars. Les analystes s'attendaient, en moyenne, à un bénéfice de 1,71 dollar par action au troisième trimestre sur des revenus de 47,2 milliards de dollars, selon FactSet.

ELI LILLY
Eli Lilly & Co a relevé sa prévision de bénéfices 2018 après avoir dévoilé un profit multiplié par plus de deux au troisième trimestre. Le groupe pharmaceutique a dégagé un bénéfice trimestriel de 1,55 milliard de dollars, contre 555,6 millions un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 1,39 dollar, au dessus du consensus qui le donnait à 1,15 dollar. Le chiffre d'affaires a grimpé de 7% à 6,06 milliards. La société d'Indianapolis prévoit désormais un BPA 2018 compris entre 5,55 et 6,60 dollars, contre entre 5,4 et 5,5 dollars auparavant.

GENERAL ELECTRIC
General electric a annoncé la signature d'un projet d'accord portant sur la vente de son activité "Current" à la société de capital-investissement American Industrial Partners pour un montant non divulgué. L'entreprise Current, qui vend des luminaires LED à usage commercial, a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 1 milliard de dollars en 2017. La transaction devrait être conclue début 2019.

MARRIOTT
Le groupe hôtelier Marriott International est attendu en repli à Wall Street en raison de revenus et perspectives décevants. Au troisième trimestre, son bénéfice net est pratiquement stable à 483 millions de dollar, soit 1,38 dollar par action. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 1,70 dollar alors que le consensus Refinitiv s'élevait à 1,31 dollar. Il n'est cependant pas sûr que les deux chiffres soient directement comparables. Le chiffre d'affaires a reculé de 1% à 5,049 milliards de dollars, inférieur de 230 millions par rapport aux attentes du marché.

MYLAN
Mylan a plus que doublé ses bénéfices au troisième trimestre, mais a vu ses ventes reculer plus que prévu. Le laboratoire pharmaceutique a réalisé un bénéfice net de 176,7 millions de dollars, ou 34 cents par action, contre 16 cents par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 1,25 dollar, contre un consensus de 1,19 dollar. Le chiffre d'affaires a reculé de 4,3% à 2,86 milliards. Wall Street visait 2,91 milliards.

RALPH LAUREN
Ralph Lauren a réalisé au deuxième trimestre de son exercice fiscal 2018/2019 un bénéfice net en hausse de plus de 18%à 170,3 millions de dollars, ou 2,07 dollars par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 2,26 dollars, au-dessus du consensus qui le donnait à 2,16 dollars. Le chiffre d'affaires a progressé de près de 2% à 1,66 milliard contre un consensus de 1,65 milliard. Les ventes ont grimpé de 1% en Amérique du Nord et bondi de 13% en Asie. En Europe en revanche, les ventes ont reculé d'1%.