Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Rebond en vue après la douche froide d’Apple

AOF - 19 février 2020


(AOF) - Les indices américains sont attendus en hausse à l’ouverture ce mercredi au lendemain d’une journée boursière marquée par un avertissement sur ses objectifs d’Apple à cause des conséquences de l’épidémie de Covid-19. Les marchés pourront s’appuyer sur la multiplication des mesures de soutiens de la Chine pour limiter l’impact économique du coronavirus ainsi que de statistiques américaines pour le mois de janvier au-dessus des consensus. Vers 15h, les futures sur le Dow Jones et le Nasdaq Composite progressent respectivement de 0,32% et 0,50%.

Hier à Wall Street


Wall Street a clôturé en ordre dispersé mardi. Les indices ont été alourdis par l’avertissement sur ses ventes lancé par Apple. La firme à la pomme n'atteindra pas ses objectifs trimestriels à cause du coronavirus, ravivant la crainte d’un impact non négligeable de l’épidémie sur les chaînes d'approvisionnement manufacturières. Cela a relégué en arrière-plan l'annonce faite par Pékin de ne pas taxer davantage certains produits américains. Au son de la cloche, le Dow Jones a cédé 0,56% à 29 232,19 points tandis que le Nasdaq Composite a grappillé 0,02% à 9 732,74 points.

Les chiffres macroéconomiques


Aux Etats-Unis,1,567 million de mises en chantier ont été comptabilisées en janvier 2020 en rythme annuel. Les économistes tablaient sur 1,425 million après 1,626 million (révisé de 1,608 million) en décembre 2019. Par ailleurs, 1,551 million de permis de construire ont été enregistrés. Les économistes tablaient sur 1,450 million après 1,420 million en décembre.

Aux Etats-Unis, les prix à la production ont progressé de 0,5% en janvier 2020, après +0,2% en décembre 2019. Les analystes tablaient sur une hausse de +0,1% pour janvier. En rythme annuel, les prix à la production ont progressé de 2,1% contre +1,6% attendu par le consensus.

Les valeurs à suivre


DISH NETWORK

Dish Network a publié un bénéfice net par action ajusté de 69 cents par action au quatrième trimestre 2019, au dessus du consensus FactSet de 58 cents par action. Le bénéfice net ressort à 389 millions de dollars contre 337 millions au dernier trimestre 2018. Les revenus du dernier trimestre 2019 s'élèvent à 3,24 milliards de dollars, supérieurs au consensus des analystes de 3,15 milliards.

GENERAL ELECTRIC

General Electric serait en discussion avec Airbus concernant la conception et la commercialisation d'un moteur pour l'A330neo. C'est ce qu'a rapporté le Wall Street Journal sur la base de sources proches du dossier. Ces discussions interviennent alors que Boeing a décidé de réduire la production du 787 Dreamliner, a ajouté le média.

LENDINGCLUB

La plateforme de prêts entre particuliers LendingClub a présenté des résultats plus élevés que prévu, mais des prévisions décevantes. Au quatrième trimestre, elle a enregistré un bénéfice net de 0,2 million de dollars contre une perte de 13,4 millions de dollars (-16 cents par action) un an plus tôt. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 8 cents, là où le consensus Thomson Reuters s'élevait à 4 cents.

T-MOBILE US

Deutsche Telekom, actionnaire à 63% de T-Mobile US, a déclaré mardi à l'occasion de la présentation de ses résultats annuels 2019 avoir pour objectif la première place du marché aux Etats-Unis à la suite du rachat de Sprint. Le spécialiste allemand des télécoms détiendra, a priori, 42% du nouvel ensemble.